Qu’est-ce qu’une newsletter, comment la réussir et 20 astuces de marketing par e-mail

Sommaire

La newsletter reste l’un des outils les plus efficaces du marketing en ligne. Vous voulez savoir comment en créer une pour qu’elle fonctionne vraiment ? Dans cet article, je vous explique comment procéder étape par étape, et je vous recommande les 7 meilleurs outils. Vous trouverez également 20 astuces de marketing par courriel pour obtenir la newsletter parfaite.

Qu’est-ce qu’une newsletter ?

Une newsletter est un courriel informatif envoyé par une entreprise, une marque ou un blog par le biais d’un courriel. Le contenu du bulletin d’information peut varier, mais il se compose généralement d’informations pertinentes telles que des offres, le lancement de nouveaux produits, une compilation des derniers articles, etc.

Il s’adresse aux personnes qui ont déjà souscrit à une liste, on les appelle des abonnés. C’est la partie la plus importante car cette base de données est très précieuse pour les entreprises.

La fréquence d’envoi d’une newsletter peut varier en fonction de la stratégie choisie, elle peut être quotidienne, hebdomadaire, mensuelle…

Email-marketing

L’e-mail marketing est l’un des outils les plus efficaces du marketing direct car il utilise le courrier électronique pour établir une relation directe avec le client. Même si elle est très efficace, nous devons veiller à ne pas abuser de cette technique, car si le contenu n’est pas assez intéressant et que l’entreprise est constamment bombardée de courriels, l’abonné prendra cette communication pour du spam.

Les avantages de l’utilisation d’une newsletter

  • C’est un moyen simple et direct de communiquer avec vos clients ou utilisateurs. Vous pouvez les informer de première main de toutes les nouvelles de votre marque.
  • Le courrier est généralement vérifié quotidiennement, de sorte qu’il est relativement facile pour vos utilisateurs de voir votre courrier électronique.
  • Les abonnés sont des utilisateurs qui se sont précédemment abonnés à votre blog ou à votre site web et qui sont intéressés par la réception d’informations, c’est un filtre parfait.
  • Le coût est assez abordable, il existe même des plateformes gratuites avec un nombre limité d’abonnés et de courriels.
  • Bien que l’objectif principal du bulletin ne soit pas de vendre, il peut parfois aider à matérialiser des ventes par des remises et des offres.
  • Elle peut être une source de trafic vers votre site web. Si vous placez un contenu intéressant, vos abonnés cliqueront sur les liens de la lettre d’information et se rendront sur votre site web.
  • Ce type de communication est idéal pour renforcer les liens avec vos clients. Si vous créez des listes de vos utilisateurs les plus actifs, vous pouvez leur apporter un soin particulier pour les fidéliser.
  • Vous pouvez segmenter les envois, de sorte que vous puissiez envoyer différents types de campagnes à vos abonnés.
  • La base de données d’une entreprise ou d’une marque est inestimable en raison de son taux de conversion élevé, bien plus élevé que celui de vos adeptes sur les réseaux sociaux.

Les inconvénients de l’utilisation d’une newsletter

  • Pour que vos listes s’enrichissent, il faut que les utilisateurs s’y abonnent. C’est compliqué, vous devrez donc essayer de rendre la boîte d’abonnement que vous placez sur votre site web ou votre blog attrayante et avec un message qui engage.
  • Une fois que vous avez envoyé le bulletin d’information, l’utilisateur doit l’ouvrir, c’est un autre des principaux inconvénients que nous allons trouver. Normalement, le taux d’ouverture ne dépasse pas 20 %, alors ne paniquez pas lorsque vous consultez les rapports. Pour essayer d’améliorer ce taux, il est essentiel que le sujet du courriel soit intéressant et laisse l’utilisateur désireux d’en savoir plus.
  • Une fois ouvert, vous devez essayer de guider l’utilisateur. D’une part, vous devez écrire de manière résumée et très visuelle les informations que vous souhaitez partager, d’autre part, le but ultime est de diriger le trafic vers les liens que vous avez placés, de sorte qu’ils devront cliquer dessus. Je vous recommande de placer des boutons et des appels à l’action qui attirent l’attention.

Comment rédiger une newsletter

Avant de commencer à écrire, il est bon de répondre à quelques questions qui vous aideront à établir une bonne stratégie pour votre entreprise.

Dans quel but allez-vous envoyer la newsletter ?

Il est important d’être clair à ce sujet, tant pour le contenu que pour la conception du modèle. Les objectifs peuvent être divers, allant de la promotion d’un nouveau produit ou service, jusqu’aux félicitations de vos abonnés pour Noël. Ce qui est vraiment important, c’est que dans chaque cas, le courrier électronique est la meilleure option, de sorte que vous soyez sûr de bien faire les choses.

Quel public allez-vous cibler ?

Dans la plupart des outils, vous pouvez créer différentes listes segmentées d’abonnés telles que : clients, clients réguliers, clients potentiels … Vous devez choisir la liste la plus appropriée, car votre courrier électronique peut ne pas intéresser tous les abonnés.

Quel outil allez-vous utiliser ?

Vous avez beaucoup d’options, et certaines sont très professionnelles. Je vous recommande de commencer par en essayer un gratuit, et lorsque vous en avez besoin, vous pouvez faire appel à un service plus professionnel ou payant.

La création d’une lettre d’information étape par étape

Mettez à jour votre base de données

Une fois que vous avez choisi un outil d’email marketing, la première chose à faire est de mettre à jour votre base de données. Cela semble évident, mais si vous avez des contacts qui n’ont pas été automatiquement ajoutés à vos listes, c’est le bon moment pour le faire.

Choisissez la liste d’abonnés qui correspond le mieux au sujet de votre bulletin d’information

Il se peut que le sujet de votre courriel intéresse toutes les personnes figurant sur vos listes, ou non. Filtrez et choisissez celui qui vous semble le plus adapté à vos besoins, vous éviterez ainsi de saturer les abonnés non intéressés.

Personnalisez les modèles aux couleurs de votre entreprise

Presque toutes les plateformes ont de nombreux modèles prédéfinis avec lesquels vous pouvez créer une newsletter très professionnelle. Personnalisez ce modèle avec votre logo et les couleurs de votre entreprise pour donner de la cohérence et que vos abonnés reconnaissent d’un seul coup d’œil votre marque.

Rédigez un sujet attrayant

C’est l’une des parties les plus fondamentales, si le sujet est bien écrit et attrayant, le taux d’ouverture augmentera.

Contenu scannable

L’un des plus gros problèmes des bulletins d’information est le faible taux d’ouverture. Une fois que vous avez atteint le plus difficile, il est important que l’utilisateur trouve un contenu très résumé et structuré, afin qu’il puisse le scanner rapidement, n’oubliez pas que le temps, c’est de l’argent !

Ajoutez le texte légal pour vous désabonner :

Nous devons ajouter un texte dans notre bulletin d’information offrant la possibilité de se désabonner à l’abonné. En général, les modèles ont déjà un texte standard que vous pouvez personnaliser.

Des images attrayantes

Je recommande que les images aient un poids important dans le contenu, cela vous aidera à obtenir de meilleurs résultats et à augmenter le nombre de clics.

Introduisez des liens

Il est très important que vous entriez des URL différentes. En plus d’en saisir un sur votre page ou votre blog, saisissez également des liens vers vos réseaux sociaux et votre page de contact. Cela augmentera la possibilité de rediriger le trafic vers votre site web.

Faites un envoi test

La plupart des outils de marketing par courriel vous offrent la possibilité de faire un envoi test avec votre propre courriel. Il est essentiel de le faire, de cette façon vous pouvez vérifier que tout est bien placé, que les liens fonctionnent et donner une révision finale à l’orthographe et à la grammaire de votre courriel.

Programmez l’envoi

Pour optimiser les résultats, il est préférable de programmer l’envoi au moment où vos utilisateurs sont plus réceptifs. Grâce aux statistiques que l’outil d’envoi vous offrira, vous pourrez vérifier à quelle heure ils ouvrent habituellement votre courrier électronique et affiner le calendrier de vos prochains envois.

Regardez les statistiques

La meilleure façon de vérifier le fonctionnement de la newsletter est d’analyser les résultats et de les comparer avec les envois précédents. Vérifiez le taux d’ouverture, les clics, les désabonnements, les appareils, etc. toutes les données que vous pouvez utiliser pour améliorer votre stratégie.

7 outils gratuits pour l’e-mail marketing

MailChimp

C’est l’un des outils les plus connus et les plus utilisés. Dans sa version gratuite, vous pouvez avoir jusqu’à 2000 abonnés et envoyer 12000 e-mails par mois. Son fonctionnement est basé sur des modèles que vous pouvez personnaliser et enregistrer de manière très simple et intuitive. En outre, cet outil comprend des statistiques sur les envois, les liens, les clics, les réseaux sociaux…

Get Response

C’est un autre des outils les plus professionnels pour l’envoi de newsletters, il dispose de plus de 500 modèles et d’un accès gratuit à plus de 1000 images istock. Leur soutien technique est fantastique. Bien qu’il ne soit pas gratuit, vous disposez d’un mois d’essai pour l’utiliser.

MDiretor

Une autre option fortement recommandée pour commencer serait le MDiretor. C’est un outil qui nous permet d’envoyer jusqu’à 5000 e-mails en un mois, il est très similaire à MailChimp car il nous donne également une statistique assez complète. L’avantage est qu’il vous permet d’obtenir et de recharger des bonus par e-mail si vous devez envoyer votre bulletin d’information à un plus grand nombre d’abonnés. Vous pouvez également prévoir des envois en masse pour les campagnes de marketing par SMS.

Mailrelay

Cette plateforme a un grand avantage, elle vous permet d’envoyer jusqu’à 25000 e-mails et d’avoir jusqu’à 5000 abonnés gratuitement. L’inconvénient est que l’interface n’est pas très intuitive et attrayante, et vous aurez besoin d’un courriel d’entreprise pour créer un compte.

Mailify

Il dispose de plus de 800 modèles que vous pouvez éditer et personnaliser, son principal avantage est un service qui garantit que tous vos courriers électroniques atteindront la boîte de réception de vos abonnés et éviteront le redoutable dossier spam. Cet outil n’est pas gratuit, mais vous pouvez l’essayer pendant 30 jours.

Doppler

Cette plateforme est très bonne pour ceux qui se lancent dans cette technique de marketing par courriel car elle ne nous permet d’envoyer des courriels qu’à 500 abonnés par mois, oui, pas de limite de nombre de courriels. Vous pouvez créer des formulaires pour les intégrer dans votre site web et même sur votre Facebook.

Acumba mail

On pourrait dire que c’est la version espagnole de Mail Chimp. Ses caractéristiques et ses tarifs sont assez similaires, mais il y a quelques différences. Acumba mail nous permet d’envoyer 2000 e-mails par mois contre 12000 pour MailChimp. Par contre, en ce qui concerne le spam, Acumba fonctionne mieux et son support technique est en espagnol.

2O astuces de marketing par e-mail

Utilisez les caractères gras pour mettre le contenu en évidence

Comme il s’agit d’un texte auquel l’utilisateur ne va pas consacrer beaucoup de temps, il est préférable de le rendre aussi simple que possible. Utilisez les caractères gras pour souligner les idées principales de votre contenu.

Écrivez en utilisant des traits d’union, des chiffres ou des listes

Le contenu sera apparemment plus ordonné et l’utilisateur pourra le scanner plus facilement.

N’écrivez pas en LETTRES MAJUSCULES

Les lettres majuscules donnent la sensation de CRIER, alors si vous ne voulez pas effrayer votre lecteur et que votre courrier électronique finit à la poubelle, ne les utilisez pas.

Signez toujours les courriels

Signez les e-mails pour vous rapprocher de vos utilisateurs, vous établirez ainsi une relation plus étroite avec eux.

Structure pyramidale inversée

Le contenu doit avoir une structure interne de pyramide inversée, c’est-à-dire que le plus important doit se trouver au sommet du message et le moins important ou le plus superflu au bas.

Créer des bases de données de qualité

C’est quelque chose de fondamental, non pas qu’une base de données plus importante fasse mieux fonctionner un bulletin d’information. Il est préférable de nettoyer vos bases de données de temps en temps et d’éliminer les doublons ou les courriels suspects qui ne nous donnent pas une bonne impression.

Respectez la fréquence

Une fois que vous avez analysé quel est le moment optimal pour effectuer vos envois, respectez toujours le jour et l’heure. De cette façon, vos utilisateurs les plus fidèles seront conscients de recevoir vos courriels.

Utilisez toujours le même modèle

Il est important d’utiliser le même modèle pour renforcer l’image de marque de la marque. Un modèle clairement reconnaissable peut accroître l’interaction.

Personnalisez les courriers électroniques avec le nom

C’est une option qui n’est généralement pas disponible dans les versions gratuites des outils de marketing par courriel. L’utilisateur perçoit une relation beaucoup plus directe et personnelle avec la marque s’il reçoit un courriel personnalisé à son nom.

Ajouter des liens vers des images

Ajoutez des liens vers les images principales de votre newsletter, l’utilisateur a tendance à cliquer sur les images, vous pouvez donc profiter de cette tendance pour rediriger le trafic vers votre site web.

Publier les mardis et mercredis

Il est prouvé que les meilleurs jours pour envoyer un bulletin d’information sont les mardis et mercredis. Les lundis, vendredis et week-ends sont généralement les jours les moins propices à l’envoi de bulletins d’information.

Évitez les mots associés au spam dans la ligne d’objet

Il est certain que chaque fois que vous recevez un courriel, vous le filtrez automatiquement en fonction de son objet, c’est pourquoi vous devriez éviter d’utiliser des mots tels que : gratuit, gratuit, rabais … car ce sont les mots typiques du spam. Au cas où vous auriez besoin de mettre un de ces mots, vous pouvez l’insérer dans une image, mais essayez de les éviter dans le sujet et dans le corps du message.

N’utilisez pas de point dans le sujet

Le point final est très drastique, vous devez donc l’éviter si vous voulez que vos abonnés ouvrent le courriel.

Utilisez des points de suspension dans le sujet

Les points de suspens sont une ressource idéale pour créer la curiosité, en profiter pour écrire des sujets qui accrochent et ainsi améliorer le taux d’ouverture.

N’abusez pas des call to action

Il est important que nous introduisions des liens pour rediriger le trafic vers notre site web, mais il est également important que ces liens soient placés de manière claire et intuitive afin que l’utilisateur n’ait aucun doute sur l’endroit où il doit cliquer. Si vous abusez d’un grand nombre de liens, l’utilisateur finira par être submergé et ne cliquera sur aucun d’entre eux.

Ajoutez des témoignages réels

Si vous pouvez ajouter de véritables témoignages au contenu de votre courriel, ce sera une très bonne stratégie pour vos abonnés. Chaque fois que vous le pouvez, recueillez les avis positifs que vos clients ont sur vous et tirez-en parti.

Inclure des éléments visuels qui apportent une valeur ajoutée

Vous pouvez étayer votre texte par des images qui apportent une valeur ajoutée et une reconnaissance de la marque, telles que : logos, certificats de qualité, etc. Cela donnera à l’utilisateur beaucoup plus de confiance et de crédibilité.

Équilibre entre information promotionnelle et contenu de qualité

Il est inévitable que des contenus commerciaux ou promotionnels soient présents dans la grande majorité des bulletins d’information, vous devez essayer de trouver un équilibre entre ce type d’information et un contenu de qualité. Si vous n’utilisez que du contenu promotionnel, l’utilisateur finira par vous marquer comme spam.

Fournir un contenu exclusif

C’est une très bonne stratégie, de cette façon vos abonnés se sentiront très spéciaux et pris en charge. Cela peut être une bonne incitation à gagner de nouveaux abonnés.

Transmettez l’urgence

Vous pouvez y parvenir en ajoutant des messages dans la ligne d’objet comme : « Vous ne pouvez pas le manquer ! ou « Derniers jours ». Bien sûr, nous devons répondre aux attentes, sinon l’utilisateur sera déçu.

Découvrez également :