SMarketing

Qu’est-ce que le SMarketing ?

Le SMarketing (ventes + marketing) est un processus qui consiste à intégrer l’équipe de vente et de marketing dans la stratégie de génération de prospects, dans le but d’en faire une entité intégrée et que tous deux travaillent sur les mêmes objectifs.

Cette stratégie est très importante lorsqu’il s’agit d’optimiser les ressources au sein de l’entreprise, car elle permet de minimiser les éventuels conflits d’intérêts entre les deux départements et de multiplier les efforts dans ce qui est vraiment important : conclure davantage de marchés.

Quelle est l’origine du SMarketing ?

Il y a toujours eu un conflit récurrent entre ces départements, surtout lorsqu’il s’agit de gérer les clients potentiels d’une entreprise, car la conversion d’une piste du premier contact à la fermeture du client est un processus qui est géré dans les deux départements.

D’une part, l’équipe marketing est chargée d’attirer des clients potentiels et de garantir la qualité des pistes générées, et d’autre part, l’équipe commerciale doit s’efforcer de conclure ces pistes.

Si les deux équipes ne sont pas totalement alignées, une perte importante de ressources pourrait être générée dans la résolution des malentendus et des défaillances des processus. C’est là que le véritable objectif du SMarketing entre en jeu : minimiser les conflits et garantir la qualité des pistes.

Comment faire du SMarketing ?

  • Communication : la première étape vers l’intégration consiste à promouvoir une interaction ouverte et constante entre les deux départements afin que la génération de pistes soit en phase avec chacun de leurs objectifs.
  • Motivation : réunions hebdomadaires de SMarketing pour célébrer les efforts d’équipe, partager régulièrement les nouvelles caractéristiques des produits et suivre les progrès mensuels de chaque service.
  • Intégration : enfin, l’unification des logiciels avec lesquels les deux départements travaillent peut devenir une solution idéale en termes de temps et de coûts puisqu’elle facilite la gestion des informations.

La prise en compte de ces conseils est la première étape vers un modèle qui s’appuie sur les opinions de chacun et cultive l’esprit de collaboration.