Growth Hacking

Growth Hacking ? Un des mots les plus à la mode aujourd’hui dans le marketing numérique et plus particulièrement dans le monde des Startups. Et oui, en effet, un autre mot à la mode dans la liste !

Bien que le terme ne soit pas encore trop répandu en France, dans d’autres pays comme les États-Unis, il est l’une des professions les plus en vogue et le Growth Hacker est devenu l’un des grands besoins des Startups.

Pour le définir rapidement et le rendre simple :

Le Growth Hacking est une discipline qui cherche, avec le minimum de dépenses et d’efforts possibles, à augmenter rapidement et sensiblement le volume d’utilisateurs, ou le revenu, ou l’impact de notre entreprise.

La chose la plus importante de toutes et ce que nous devons toujours garder à l’esprit est que nous cherchons toujours à utiliser le minimum de ressources afin que les techniques utilisées aient toujours un fort impact de créativité.

Cela dit, ça a l’air très bien, n’est-ce pas ? Nous avons tous besoin de plus de « Growth Hacking » :).

Cependant, la frontière est mince entre l’éthique des pratiques utilisées et nous devons être très prudents. Préférez-vous 100 utilisateurs obtenus de manière organique ou 10 000 obtenus après avoir envoyé 10 000 000 de spams ? Le coût d’obtention des utilisateurs ne peut pas être à la charge de n’importe qui et nous devons toujours mettre l’utilisateur au centre et répondre à ses besoins. Attention, il est essentiel de ne pas dépasser cette ligne et nous devons trouver un équilibre entre ce dont nous avons besoin et ce que nous devons faire pour que notre produit ou service reste sain en termes de réputation.

Comment un Growth Hacker est-il ?

Il y a plusieurs qualités sur lesquelles nous sommes tous d’accord pour définir un « Growth Hacker » :

Analytique

Analyser tout est la clé pour comprendre si les techniques que nous essayons fonctionnent ou non. Il est analytique mais intelligent, il recherche les mesures et les objectifs clés pour analyser le succès et il sait quand il faut jeter quelque chose ou persévérer.

Créatif

La créativité est la clé d’un « Growth Hacker », car le « Growth Hacking » parle de trouver de nouvelles formules qui font de la croissance, par conséquent, si tout le monde fait de même, notre capacité à croître sera limitée.

Multidisciplinaire

Pour développer de meilleures techniques de croissance, il est essentiel d’en savoir un peu plus sur tout et le plus possible.

Curieux

Curiosité pour tout, pensée latérale, recherche de tous les secteurs pour capter de nouvelles idées.

Agile

Le « Growth Hacker » veut essayer des choses rapidement et voir si elles fonctionnent. Il aime l’analyse, mais il n’aime pas la paralysie de l’analyse. Analyser juste assez est nécessaire, perdre de l’agilité dans le lancement sur le marché en analysant trop est grossier et inefficace.