Copywriting pour Facebook Ads : comment rédiger des publicités efficaces en 5 étapes

Plus de 93 % des annonceurs des médias sociaux utilisent le système de publicité de Facebook. Cependant, peu d’entre eux créent des publicités rentables qui répondent à leurs objectifs de conversion. Une bonne rédaction des publicités sur Facebook est essentielle au succès de ce format publicitaire. Savez-vous comment créer des publicités vraiment efficaces ?

Écrivez pour votre public cible

N’écrivez pas pour tout le monde. Un principe de base du copywriting est que vous devez adapter vos textes à la personne pour laquelle vous écrivez. Soyez très clair sur ce qu’est votre client idéal. Pour ce faire, il est très utile d’établir un dossier sur votre client idéal.

Créez un fichier aussi réaliste que possible, en détaillant la cible (ce qu’elle mange, ses préférences, ses habitudes, etc.). Le fichier est une ressource très courante dans le marketing entrant pour définir votre acheteur.

Selon Eugene Schwartz, avant de rédiger une annonce, il faut se poser trois questions essentielles :

  • Que sait le client de son problème ?
  • Que sait-il de votre marque ?
  • Que sait-il de vos produits ou services ?

Schwartz différencie plusieurs états de conscience chez le client qui nous aideront à mieux cibler le message que nous allons lui transmettre. Elles sont liées au niveau de sensibilisation des gens au problème et à la manière de le résoudre :

  • Il n’est pas au courant. Comme il n’est même pas conscient de son problème, il va être difficile d’atteindre ce client. C’est une piste froide.
  • Sensibilisation au problème : il ne sait que son problème et qu’il doit le résoudre. Nous devons montrer à cette personne qu’il y a une solution.
  • Conscient de la solution : Il connaît la solution, il sait qu’il y a un moyen d’alléger son problème.
  • Connaissance du produit : il sait qu’il y a un produit sur le marché, qu’il est vendu, mais il ne connaît pas notre marque.
  • Très conscient : C’est le cas de nos fans sur Facebook, ce sont des personnes qui connaissent parfaitement nos produits et services mais aussi notre marque. Pour cette personne, il n’est pas nécessaire de vendre autant. C’est une piste brûlante.

Selon le degré de sensibilisation de la cible que nous voulons atteindre avec nos Facebook Ads, nous devons adapter ce message. Il en va de même pour les textes web ou tout autre texte à caractère persuasif.

Plus notre lead est froid, plus nous aurons de temps à consacrer pour le faire tomber amoureux, lui parler davantage sous le coup de l’émotion. D’autre part, à l’utilisateur qui nous connaît déjà, nous pouvons lancer l’offre plus directement, avec crochet. Comprendre à quel point l’utilisateur est proche ou « chaud » est essentiel dans toute stratégie visant à capter des clients en ligne.

Sur les publicités Facebook, nous devons faire des annonces différentes selon le degré de sensibilisation des utilisateurs.

En plus de connaître votre client idéal et son état de conscience, il est important que vous soyez très clair sur l’objectif de votre annonce. Enfin, lors du lancement d’une publicité, sachez saisir les émotions et vous donner la tâche de surmonter les éventuelles objections de votre client.

Plus le lead est chaud, plus nous devons lui parler de raisons et moins d’émotions.

Avant d’écrire un texte persuasif, il faut tenir compte de l’état de conscience du consommateur.

Analyse et mesure des données

Lorsque vous envisagez cette action publicitaire, vous devez vous adapter aux données les plus réelles possibles. Si vous avez déjà placé des annonces sur cette plateforme, vous disposerez d’un historique des données à exploiter. C’est sans aucun doute la meilleure option, car c’est celle qui convient le mieux à votre entreprise.

Cependant, si vous ne disposez pas de ces données, vous devrez analyser la situation du marché sur Facebook. Utilisez un outil quelconque pour analyser les campagnes d’autres comptes et calculer un CPC réaliste. Cette étude de marché vous aidera à savoir que si vous êtes en dessous de la moyenne, votre annonce risque de ne pas fonctionner.

Il est important que vous basiez votre analyse sur des données réelles, sur des campagnes réelles afin que votre analyse soit la plus fiable possible.

Comment faire une annonce sur Facebook Ads avec des critères de neuromarketing

Avant d’aborder la création de ces publicités, nous verrons quelle est la structure de base de ces publicités et de quels aspects elles sont composées.

Une publicité typique sur Facebook a une structure qui correspond aux éléments suivants :

  • Description générale (90 caractères)
  • Image et texte de l’image
  • Titre (25 caractères)
  • Description du lien (30 caractères)
  • Lien + Bouton

Selon plusieurs études de neuromarketing, la copie (le texte) et l’image ont beaucoup de poids dans l’esprit de l’utilisateur. D’autre part, beaucoup considèrent que le titre de l’annonce est très important.

Cependant, ces études ont montré que ce que les gens remarquent le plus dans le texte ci-dessus.

La description générale

La description générale en haut de l’annonce est le facteur le plus mémorable. Il est donc recommandé de bien travailler avec ces 90 caractères si vous voulez avoir un impact sur vos utilisateurs.

Lorsque vous l’écrivez, gardez les points suivants à l’esprit :

  • Les 90 premiers caractères sont les plus importants
  • Comprend un crochet qui invite à la lecture
  • Soyez clair sur ce que vous voulez réaliser
  • Faites une proposition de valeur claire. Il doit s’agir d’une proposition spécifique et concrète de qui vous êtes ou de ce que vous faites. Il est d’une grande aide pour attirer l’attention des utilisateurs plus froids
  • Utilisez la formule PAS. Le PAS (Problem/Agitation/Solution) est l’une des formules de rédaction les plus connues et les plus faciles à appliquer. Exposez un problème à votre public, secouez-le et apportez une solution (vous, votre produit/service)
  • Comprend des témoignages. Les témoignages fonctionnent très bien pour les pistes qui ne sont pas si froides, et qui ont déjà quelques informations sur le problème au moins.

Image et texte de l’image

Nous ne nous attarderons pas trop sur la question de l’image, car ce billet est davantage axé sur l’optimisation du texte.

Cependant, vous devez garder à l’esprit que les images réelles ont beaucoup plus de succès que les images obtenues à partir de banques d’images telles que ShutterStock ou Pixabay. Les vrais sont plus crédibles et se connectent à un autre niveau.

Utilisez le texte de l’image pour renforcer le message, mais évitez de répéter les mêmes mots que ceux que vous avez déjà dans le titre ou les descriptions.

Le titre

Malgré ce que vous pouvez imaginer, ce n’est pas l’image qui va activer la mémoire de l’utilisateur, mais le texte, la copie. Le titre est le deuxième facteur que les utilisateurs regardent lorsqu’ils voient une publicité sur Facebook.

Veillez à ne pas répéter la même phrase au début du texte et dans le titre, car vous risqueriez de manquer l’un des deux. Le mieux est de répéter la même idée, mais avec un autre texte, de jouer avec les mots et de l’orienter différemment pour renforcer le message.

Comme dans la description, le titre de votre annonce doit respecter ces minimums :

  • Il doit attirer l’attention de l’utilisateur (comprend un crochet)
  • Définir l’idée principale de l’annonce
  • Activez le désir de votre client idéal.

Conseils de neuromarketing pour activer le désir du Titre :

L’activation du désir peut être difficile pour les personnes qui créent des annonces. Voici quelques conseils pour les créer à partir de techniques de neuromarketing. Gardez ces options à l’esprit :

  • Soulignez l’intérêt de votre produit ou service pour alimenter ce désir (« Offrez à votre enfant la possibilité d’être bilingue »)
  • Utiliser le test social (« Plus de 1000 entreprises utilisent Holded »).
  • Faites une promesse claire, quelque chose que l’utilisateur obtiendra s’il clique sur l’annonce. Il doit être très concret ou spécifique (« en moins de 16 semaines, vous perdrez 3 kilos »).

**Conseil : Lorsque vous faites référence au temps, soyez aussi précis que possible. Par exemple, ne dites pas « 1 jour, mais 24 heures », « 2 mois, mais 8 semaines ». Plus vous serez précis, plus vous activerez le désir de l’utilisateur, plus vous serez crédible.

  • Si c’est une offre, insistez beaucoup et soyez précis une fois de plus. (« 20% de réduction jusqu’au 6 avril).

La description du lien

C’est la partie de l’annonce à laquelle l’utilisateur prête le moins attention. Cependant, nous devrons également l’optimiser, en particulier pour les personnes qui s’intéressent vraiment au produit. Voici quelques-unes des choses que vous pouvez faire pour profiter de cette partie de l’annonce :

  • Ajoutez des informations supplémentaires sur votre offre
  • Mettez en évidence l’idée principale
  • Comptez d’autres avantages de votre offre, des avantages mineurs

Il réitère le message, mais pas les mots

Lien et bouton d’appel à l’action

Comme la description du lien, selon les études de neuromarketing, c’est la partie où l’utilisateur est le moins fixé. C’est celui qui active le moins la mémoire.

Cependant, même si l’utilisateur le remarque moins, nous devons y prêter attention, en particulier au texte du bouton. Enfin, la décision d’acheter affecte le cerveau limbique, la partie reptilienne, qui répond aux instincts les plus fondamentaux des gens.

Cela signifie que nous devons prendre grand soin de ce bouton. Un bouton trop voyant avec le mot « Acheter » pourrait amener l’utilisateur à le rejeter et à ne pas cliquer sur l’annonce.

Même si les points précédents sont bien élaborés (titre, description, etc.), si le lien n’est pas bien conçu, nous pourrions perdre notre conversion même si nous avons déjà attiré l’attention de l’utilisateur.

Gardez à l’esprit les conseils suivants :

  • Affiche la page d’accueil. Créer une URL agréable et conviviale.
  • Choisissez le bouton qui correspond à votre offre.
  • Le texte doit être aligné sur la cible de votre annonce.
  • En cas de doute, choisissez « Plus d’informations ». Sauf s’il s’agit d’une option d’achat direct, bien sûr. Le bouton « plus d’informations » est celui qui reçoit le plus de visites par rapport aux autres possibilités (s’inscrire, acheter maintenant, etc.)

Guide succinct pour la création d’une publicité sur Facebook

Lorsque vous créez des annonces sur cette plate-forme, veuillez suivre les étapes suivantes :

  • Identifiez votre client idéal. Si vous ne savez pas pour qui vous écrivez, vous êtes perdu.
  • Identifiez le désir qu’il peut avoir à l’égard de votre offre. Allez au dossier que vous avez créé de votre client idéal.
  • Définissez l’émotion que vous voulez activer. Que voulons-nous gagner ? Quel est notre objectif ? S’agit-il d’une campagne de marque ? En fonction de votre objectif, vous devrez cibler l’une ou l’autre émotion.
  • Votre annonce doit être compréhensible, spécifique et concrète. N’envoyez jamais un message abstrait, il doit être très direct.
  • Il traite d’une seule grande idée. Il ne sert à rien d’énumérer un tas d’avantages, de se concentrer sur une idée et de parier sur elle. Les êtres humains ont une attention limitée.
  • Essayez le Mide. Test A/B. S’appuyer sur des données réelles

Autres recommandations et conseils

  • Supprimer les objections de vos utilisateurs. Mettez-vous à leur place et, pour chaque situation, analysez les objections qui peuvent apparaître. Allez-y et créez une solution pour chacun d’entre eux. (livraison, retour, etc.)
  • Répétez l’offre de plusieurs façons. Utilisez le texte descriptif, le lien, le titre… toutes les parties de l’annonce pour transmettre la même idée mais en utilisant des approches différentes.
  • Utiliser le test social.
  • Dites une vérité désagréable sur votre secteur. Exemple : je vais vous dire ce que les centres commerciaux ne veulent pas que vous sachiez
  • Utiliser des mots magiques. Incluez des verbes d’action, ils fonctionnent mieux. (entrez, téléchargez, gratuitement, vous)
  • Faites dire « Oui » à votre utilisateur. Si vous posez une question à laquelle l’utilisateur doit répondre « oui », sa mémoire sera activée.