Comment vendre sur Amazon : Guide complet + 5 trucs infaillibles

Sommaire

Saviez-vous qu’Amazon est le plus grand marché existant aujourd’hui ? Grâce à son service clientèle, à la rapidité de ses expéditions et à la vente de toutes sortes de produits à un prix très compétitif, de nombreux utilisateurs se rendent directement sur Amazon lorsqu’ils recherchent un produit quelconque.

Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c’est qu’environ la moitié des produits vendus par Amazon ne sont pas les leurs, mais ceux d’entreprises ou d’entrepreneurs tiers. Comme c’est peut-être le cas pour vous.

C’est pourquoi, chaque jour, de plus en plus de personnes veulent franchir le pas et s’inscrire comme vendeur, afin d’augmenter les ventes de votre entreprise en profitant de la visibilité qu’offre Amazon.

Alors si vous avez une boutique en ligne et que vous voulez augmenter vos ventes avec un autre canal, lisez attentivement ce guide car je vais vous dire comment vendre sur Amazon étape par étape, et aussi, restez jusqu’à la fin car je vous donnerai 5 conseils et astuces SEO pour prendre de l’avance sur vos concurrents.

Avantages de la vente sur Amazon

Si vous n’avez jamais envisagé de vendre vos produits sur Amazon auparavant, vous ne connaissez peut-être pas les avantages que cela peut vous apporter. Avant de vous dire comment vendre sur Amazon, je veux donc que vous connaissiez ses principaux avantages.

Augmentez la visibilité de vos produits

Le site web d’Amazon est l’un des plus visités au monde, donc si vous débutez et que très peu de gens connaissent votre produit, ou si vous souhaitez simplement augmenter considérablement les ventes de votre boutique en ligne, avec Amazon vous pourrez atteindre un grand nombre de clients potentiels en très peu de temps grâce à la grande visibilité dont bénéficie ce marché.

Montrez vos produits aux personnes intéressées par leur achat

Il est clair que vos produits gagnent en visibilité lorsqu’ils sont mis en vente sur Amazon. Mais surtout, les utilisateurs qui naviguent sur ce marché ont une intention d’achat élevée. Par conséquent, vous ciblez des utilisateurs qui se trouvent à un stade avancé du cycle d’achat et qui sont plus susceptibles d’acheter chez vous que s’ils vous trouvaient par d’autres moyens.

Pas besoin de créer votre propre boutique en ligne

Si vous n’avez pas de connaissances en développement web pour créer des boutiques en ligne, et que vous n’avez pas un bon budget pour que quelqu’un le construise pour vous, vendre sur Amazon peut être une bonne alternative.

Vous n’aurez qu’à créer un compte, car je vous montrerai un peu plus tard et commencerai à télécharger vos produits avec leurs photos et caractéristiques respectives. C’est très simple et ne nécessite pas de connaissances techniques.

Internationalisation de votre marque

Grâce à la présence d’Amazon dans de nombreux pays, vous pourrez faire acheter vos produits par des personnes venant d’autres parties du monde et ainsi multiplier vos ventes. Par exemple, si vous créez un compte en France, vous pourrez vendre sur les 5 plateformes européennes (Amazon.co.uk, Amazon.de, Amazon.es, Amazon.it et Amazon.fr) et ainsi toucher beaucoup plus de personnes.

Vous suscitez la confiance de vos clients potentiels

Amazon est la plateforme de vente en ligne la plus reconnue au monde. Nous allons tous sur cette plateforme pour acheter presque n’importe quel type de produit parce que nous savons que c’est un marché qui fonctionne comme un charme et que si nous avons un problème quelconque, ou si nous voulons demander un remboursement, nous pouvons le faire sans que personne ne nous demande pourquoi.

Inconvénients à vendre sur Amazon

La vente sur Amazon présente de nombreux avantages. Cependant, tout ce qui brille n’est pas de l’or. Il est donc important que vous connaissiez les inconvénients que vous pourriez avoir avant de prendre la décision de mettre vos produits en ligne sur ce marché.

Recevoir des paiements par un intermédiaire

Lorsqu’un client achète l’un des produits que vous avez en vente, le paiement est en fait reçu par Amazon. Ensuite, si tout se passe bien, vous pouvez retirer l’argent sur le compte bancaire que vous avez choisi.

Toutefois, si les clients se plaignent de la qualité de vos produits, se plaignent de l’expédition ou vous donnent de mauvaises critiques et évaluations, le paiement peut être retardé de plusieurs semaines, voire annulé.

Vous gagnerez moins que si vous les vendiez vous-même

Comme nous le verrons plus tard, la vente sur Amazon n’est pas gratuite. Ils mettent ce grand marché à votre disposition afin que vous puissiez toucher un grand nombre de personnes, mais en contrepartie, vous devrez payer une redevance.

Par conséquent, vous devez soustraire de votre marge bénéficiaire habituelle de chaque vente ce que vous perdez en ayant vos produits sur Amazon.

Sur Amazon, il y a aussi de la concurrence

La vente sur Amazon est une bonne opportunité pour de nombreuses marques et entrepreneurs. Il y a donc actuellement des milliers de vendeurs sur ce marché, ce qui se traduit par une forte concurrence dans certains secteurs. Cela peut amener certains vendeurs à mettre le même produit que vous à un prix inférieur, ou même Amazon, qui est aussi un vendeur, donne la priorité à ses propres produits dans les recherches avant les vôtres.

Tarifs à payer si vous voulez vendre sur Amazon

En fonction de la quantité et du type de produits que vous souhaitez vendre sur Amazon, vous devrez créer un type de profil de vendeur et demander une redevance ou une autre

C’est pourquoi, avant de vous apprendre à vendre sur Amazon, il est important que vous connaissiez tous les frais et les types de comptes qui existent pour vendre sur ce marché afin que vous sachiez lequel est le meilleur pour vous.

Tarifs et commissions pour la vente sur Amazon

Selon le type de compte que vous choisissez, vous devrez payer certaines commissions ou d’autres. Pour l’instant, nous allons examiner tous les comptes qui existent aujourd’hui et voir lequel s’appliquerait à chaque compte.

  • La commission de référence : c’est le pourcentage qu’Amazon vous facture pour chaque vente et elle est calculée sur le prix de vente total du produit, y compris les frais d’expédition. Selon la catégorie à laquelle appartient votre produit, le pourcentage peut varier de 5 % à 45 % environ.
  • Frais de vente fixe : il s’agit d’une commission fixe de 0,99 € sur chaque produit qui est déduite de vos bénéfices. Peu importe le type de produit ou son coût.
  • Frais par vente d’article : il s’agit du coût qu’Amazon vous fait payer pour chaque vente effectuée sur le marché. Les plus courantes se situent entre 0,81 et 1,01 euro et ne concernent que les livres, la musique, les DVD, les logiciels et les jeux vidéo.
  • Frais d’abonnement mensuel fixe : il s’agit des frais qu’Amazon facture chaque mois pour la vente de produits sur son marché à des vendeurs professionnels. Son coût fixe est de 39 ? par mois.

Si vous voulez en savoir plus, voici un lien vers le tableau des tarifs d’Amazon avec plus d’informations.

Types de compte vendeur

Avant de vous inscrire en tant que vendeur, vous devez savoir qu’il existe 2 types de comptes : individuel et professionnel. Chacune d’entre elles a ses propres caractéristiques et conditions, alors voyons chacune d’entre elles en détail.

Compte vendeur individuel

Ce compte est destiné aux personnes qui vendront moins de 40 produits par mois et qui ne veulent payer Amazon que lorsqu’elles font une vente. Donc, si vous voulez commencer à vendre sur Amazon petit à petit pour prouver que ça marche, c’est la meilleure option.

Exemple de commissions pour chaque vente :

Pablo a un magasin d’appareils ménagers et il met en vente ses fours à 400 euros pour tester la plateforme. Dans ce cas, Amazon facturerait les commissions suivantes :

  • Frais de référencement : 15% = 60
  • Frais de clôture de la vente : 0,99
  • Frais par vente d’article : non applicable à ce type de produit

Résultat : 400 EUR – 60,99 EUR = 339,01 EUR

Compte vendeur professionnel

Ce type de compte est idéal si vous vendez régulièrement en ligne (plus de 40 produits par mois) et si vous souhaitez bénéficier de certains des avantages que présentent ces types de profils.

Si vous choisissez ce compte, contrairement aux profils individuels, vous pourrez vendre dans toutes les catégories Amazon, créer de nouveaux produits qui ne sont pas actuellement répertoriés sur Amazon, accéder à des rapports plus détaillés sur vos commandes, télécharger votre inventaire automatiquement et, surtout, avoir la possibilité de rendre vos produits cliquables.

Exemple de commissions pour chaque vente :

Sergio a une boutique de smartphones et vend ses portables pour 200 euros. Dans ce cas, Amazon facturerait les commissions suivantes :

  • Frais de référencement : 7% = 14 €
  • Frais de clôture : non applicable aux vendeurs de PRO
  • Frais par vente d’article : non applicable à ce type de produit

Résultat : 200 € – 14 € = 186 €

Comment commencer à vendre sur Amazon ?

Maintenant que vous connaissez les tarifs, il est temps de se mettre au travail et de commencer à vendre sur Amazon. La procédure à suivre est très simple.

Décidez de ce que vous allez vendre sur Amazon

Que vous ayez déjà un magasin ou que vous souhaitiez créer une petite entreprise et commencer à vendre sur Amazon pour gagner un peu d’argent supplémentaire, il est important qu’avant de vous inscrire, vous fassiez une petite recherche et que vous voyiez vraiment les produits qui pourraient être intéressants.

Les produits que vous souhaitez vendre sur Amazon sont-ils suffisamment demandés ?

Le moyen le plus simple de savoir si un produit se vend bien sur Amazon est d’aller dans la catégorie de ce type de produit et de consulter la liste des meilleures ventes. Si le produit que vous voulez vendre se trouve dans les premières places, ce sera un bon indicateur. Cependant, de cette façon, nous ne connaîtrons pas la demande exacte pour ce produit et il nous faudra un certain temps pour faire nos recherches.

Pour résoudre ce problème, nous pouvons utiliser des outils tels que Jungle Scout, qui possède une extension pour Google Chrome qui permet de savoir combien de ventes a chaque produit.

Par exemple, imaginez que vous avez un magasin en ligne d’appareils électroménagers et que vous voulez vendre vos robots aspirateurs. Cependant, vous avez tellement de modèles différents que vous ne voulez pas commencer à les vendre tous en même temps. Vous voulez juste vendre ceux qui sont les plus demandés.

Il suffit de rechercher « robot aspirateur » et d’activer l’extension pour voir toutes les informations comme vous pouvez le voir ci-dessous :

Regardez la colonne intitulée « Ventes ». Vous y verrez les ventes générées par chaque produit dans cette liste de résultats, afin que nous puissions avoir une idée du modèle qui se vend le plus.

De plus, nous pouvons également voir le revenu estimé généré par chaque produit dans la colonne  » Revenu « .

Les produits que vous voulez vendre sur Amazon sont-ils dominés par quelques vendeurs ?

Maintenant que vous savez si un produit est très ou peu demandé, il est temps de voir si le secteur est dominé par quelques vendeurs ou non.

S’il y a un ou plusieurs vendeurs qui rassemblent la quasi-totalité des ventes, je recommande d’essayer de vendre un autre produit sur Amazon, car cela signifiera que ces vendeurs sont très fidèles à leurs clients, ont de très bonnes opinions et il sera difficile de les battre dans les listes de résultats.

Pour connaître ces données, on peut à nouveau se rendre à l’extension Jungle Scout et voir si les chiffres de vente sont répartis entre plusieurs vendeurs ou non.

Comme vous pouvez le voir, lorsque l’on cherche des « couteaux de cuisine », on constate que les ventes sont très dispersées, de sorte qu’il n’y a pas de dominateur clair et qu’en principe la concurrence ne sera pas très forte.

Les produits de vos concurrents font-ils l’objet de nombreuses critiques ? Sont-ils bons ?

Le nombre d’évaluations d’un produit est un facteur qu’Amazon prend en compte pour positionner un produit dans les résultats de recherche. Par conséquent, si votre concurrent a de nombreuses critiques sur les produits que vous voulez vendre, cela peut vous donner l’idée qu’il sera difficile de le battre.

Cependant, si peu de produits ont de nombreuses critiques et qu’ils sont répartis entre plusieurs vendeurs différents, cela indiquera qu’il n’y a pas beaucoup de concurrence.

Vous pouvez aller dans les produits et regarder leurs notes et critiques une par une, ou utiliser à nouveau l’extension Jungle Scout

Mais vous ne devez pas seulement vous intéresser à la quantité de critiques, mais aussi à la qualité de ces critiques. Si vous constatez que les produits qui sont au sommet ont des notes médiocres ou même mauvaises, c’est un bon indicateur pour vous lancer à la vente.

En fait, si vous êtes dans ce cas, je vous recommande de lire les notes qui ont 2 et 3 étoiles et de voir si votre produit peut corriger les défauts qui sont critiqués dans des produits similaires de vos concurrents. De cette façon, vous pourrez mettre en vente un meilleur produit sur Amazon qui obtiendra des critiques positives et de meilleurs scores.

Quelle serait votre marge bénéficiaire ?

Enfin, avant de commencer à créer votre compte et à mettre vos produits en vente sur Amazon, il est très important que vous calculiez le bénéfice que vous pouvez tirer de la vente de chaque produit.

Peu importe que vous ayez déjà fixé vos prix parce que vous les vendez déjà à ce montant dans votre propre magasin. Peut-être que ce prix sur Amazon n’est pas compétitif et que personne n’achètera chez vous. L’une des premières choses à faire est donc d’examiner les prix de vos concurrents et de se demander si vous pouvez vraiment proposer un prix similaire.

Si vous ne pouvez pas fixer le prix de vos produits de la même manière, je vous recommande de ne pas les vendre sur Amazon, car toutes choses égales par ailleurs, les utilisateurs choisiront les moins chers.

Créer un compte et s’inscrire au Seller Central

Une fois que vous savez quels produits vendre sur Amazon, la prochaine chose que vous devez faire est de vous inscrire au centre de vente Amazon en fournissant le pays, le type d’entreprise, une carte de crédit, un numéro de téléphone, vos coordonnées personnelles et vos coordonnées bancaires.

Vous devrez également choisir entre les 2 types de comptes. N’oubliez pas qu’il y en a deux : le vendeur individuel et le vendeur professionnel.

La plupart des vendeurs optent pour des comptes professionnels, mais vous pouvez toujours commencer par le compte individuel pour faire un test, puis passer au compte professionnel.

Créez votre première liste de produits

Pour ajouter votre premier produit, allez dans la section « Inventaire » et cliquez sur « Ajouter un produit ».

Maintenant, Amazon vous demandera de rechercher votre produit parmi ceux déjà vendus. Vous pouvez effectuer une recherche par code à barres ou code EAN, ou directement par le nom du produit.

À moins de vendre un article que vous avez fabriqué vous-même, vous n’avez probablement pas besoin de créer un nouveau produit.

IMPORTANT : Si pour une raison quelconque vous n’avez pas de code EAN parce que vous avez importé vos produits d’un fournisseur non européen, comme par exemple de Chine, vous devrez en créer un pour pouvoir vendre sur Amazon. Il existe plusieurs entreprises pour y parvenir.

Une fois que vous aurez recherché votre produit, vous trouverez sûrement plusieurs options qui sont déjà vendues par d’autres concurrents sur Amazon. Il suffit de le sélectionner et il vous mènera à une page où vous pourrez compléter les données manquantes. L’avantage de cette méthode est que le produit apparaîtra déjà dans la catégorie et les sous-catégories appropriées, puisque ce travail a déjà été effectué par quelqu’un avant vous.

Si aucun produit comme le vôtre n’apparaît, vous devez créer une nouvelle liste. En d’autres termes, vous devrez rechercher la catégorie et les sous-catégories qui ont le plus à voir avec votre produit afin de le mettre en vente à cet endroit.

Vous pouvez ensuite commencer à remplir les champs d’information sur le produit, tels que le titre, la marque, le poids, la couleur, etc.

À la fin du guide, je vous donnerai une série de conseils et d’astuces pour compléter ces informations afin que votre produit soit positionné dans les premiers résultats du moteur de recherche Amazon.

Téléchargez de bonnes photos de vos produits

En plus des fonctionnalités, comme vous pouvez le voir dans la capture d’écran ci-dessus, vous devez, à cette étape, télécharger les photos de votre produit et créer les variantes, si vous en avez. Il est très important que vous le fassiez bien, car la section graphique est la première chose que l’utilisateur remarquera.

Comme vous pouvez le voir, la première met une photo de qualité et de bonne taille et la seconde a téléchargé une image plus petite sans profiter pleinement des marges de l’image.

Conseils pour les images de vos produits :

  • Téléchargez des photos de qualité afin de pouvoir voir les détails du produit lorsque vous zoomez.
  • Recadrez la photo en prenant le plus de place possible dans les marges, afin que le produit occupe toute l’image.
  • Photographiez votre produit sous différents angles.
  • Découpez l’objet et placez-le sur un fond blanc.

Je vous recommande de passer le plus de temps possible à ce stade, car cela rendra vos produits plus attrayants et minimisera les retours. Pourquoi ? Car si, par exemple, les couleurs de la photo de votre produit ne correspondent pas à la réalité, le client ne sera probablement pas satisfait et vous renverra le produit avec un avis négatif.

Fixez des prix compétitifs pour vos produits

Une fois que vous aurez rempli tous les champs, vous devrez fixer un prix pour chacun de vos produits. Il faut y réfléchir très attentivement, car cela aura une incidence directe sur le montant des ventes que vous réaliserez et sur le retour sur investissement.

Par conséquent, je vous recommande, avant de fixer un prix aléatoire, de tenir compte des points suivants :

  • Calculez les coûts et les avantages : mettez de côté les coûts de fabrication ou d’obtention du produit, ainsi que les frais de gestion. Ensuite, fixez un prix minimum auquel vous devrez vendre le produit pour obtenir une marge bénéficiaire.
  • Analysez vos concurrents : regardez à quel prix vos concurrents vendent vos produits, ou des articles très similaires. Gardez à l’esprit que si un utilisateur voit votre produit moins cher chez un autre vendeur, cela peut le faire choisir lui plutôt que vous.
  • Regardez les prix des autres boutiques : une chose à laquelle vous devez penser, c’est que vous ne devez pas seulement faire concurrence aux autres vendeurs au sein d’Amazon. Vous êtes également en concurrence avec des vendeurs externes qui ont leur propre boutique en ligne.

Sur la base de tout cela, vous serez en mesure de savoir quel prix vous devez fixer et s’il est rentable pour vous de vendre le produit par l’intermédiaire d’Amazon.

Envoyez les produits vous-même ou demandez à Amazon de s’en occuper

Après qu’une personne ait effectué un achat d’un de vos produits, Amazon vous en informera par courrier électronique et par une notification dans votre panneau central des vendeurs.

Lorsque vous accédez aux détails de la commande, vous avez toutes les coordonnées de l’acheteur afin de pouvoir expédier le produit dans le délai convenu. Toutefois, si vous ne souhaitez pas gérer la livraison et les éventuels retours de produits, vous pouvez faire appel au service Amazon Logistics, également appelé FBA (Fulfillment by Amazon).

Mais qu’est-ce qu’Amazon Logistics ?

C’est un service qui vous permet d’oublier tout ce qui concerne l’expédition et le stockage de votre produit et qui peut vous apporter de nombreux avantages.

Lorsque vous passez un contrat, vous devez envoyer vos produits aux entrepôts d’Amazon au préalable, de sorte que lorsque quelqu’un passe une commande sur l’une des 5 places de marché européennes, Amazon se charge de la gérer sans que vous ayez à faire quoi que ce soit et de l’envoyer rapidement au destinataire.

Les avantages d’Amazon Logistics :

  • Gestion des expéditions et des retours : Amazon s’occupera automatiquement de toutes les expéditions et des retours aux acheteurs.
  • Service à la clientèle : Amazon répondra aux demandes du service clientèle dans la langue locale du marché.
  • Obtenez le badge Prime : en ayant ce badge, vos produits attireront davantage l’attention des clients potentiels car ils auront le produit chez eux dans un délai très court grâce à la rapidité d’expédition.
  • Afficher le badge « Managed by Amazon » : les utilisateurs font confiance à Amazon car ils rencontrent toujours le client en temps et en qualité, ils préfèrent donc acheter des produits gérés par Amazon. Si vous avez ce badge, vous augmenterez vos ventes.
  • Obtenez la « Buy Box » : La « Buy Box » permet à l’utilisateur d’ajouter votre produit directement au panier, sans avoir à voir les autres options d’achat de vos concurrents. En passant un contrat avec Amazon Logistics, vous aurez de meilleures chances de l’obtenir.

Si vous décidez d’utiliser FBA pour votre logistique de vente, après avoir téléchargé vos produits dans l’inventaire, vous devrez les sélectionner et cliquer sur « Envoyer ou réinitialiser l’inventaire ».

Ensuite, vous devez mettre les unités de chaque produit et créer leurs étiquettes. Ces étiquettes seront enregistrées au format pdf afin que vous puissiez les imprimer et les coller sur les paquets avant de les envoyer sur Amazon.

Vous devrez ensuite remplir les détails d’expédition, sélectionner la société de messagerie qui viendra chercher le colis, calculer les coûts et imprimer l’étiquette d’expédition que vous devrez coller sur l’emballage que vous utiliserez. Lorsque Amazon recevra vos produits, ils seront automatiquement disponibles sur la plateforme.

Recevez vos revenus

Contrairement à votre boutique en ligne, où vous avez votre propre passerelle de paiement directement reliée à votre banque, si vous vendez sur Amazon, les clients utiliseront les passerelles et les méthodes de paiement du géant américain. De ce fait, les paiements sont reçus et gérés par Amazon dans leur intégralité.

Cela a ses avantages et ses inconvénients, comme tout le reste.

L’avantage est que vous n’avez pas besoin de mettre en place un point de vente et que vous n’avez qu’à vous préoccuper de l’ouverture de votre compte bancaire. Le problème est que vous ne recevrez pas les revenus de chaque vente instantanément, mais Amazon vous paiera lorsque 15 jours se seront écoulés.

Toutefois, il faut garder à l’esprit que les clients ont le droit de retourner vos produits s’ils ne sont pas convaincus une fois qu’ils les ont reçus. Par conséquent, Amazon peut conserver le montant de la vente aussi longtemps que nécessaire jusqu’à la résolution de la réclamation, puisque pour eux, le client passe en premier.

5 Trucs et astuces pour augmenter vos ventes sur Amazon

Comme je l’ai dit au début de l’article, la vente sur Amazon présente certains inconvénients, comme une forte concurrence. De nombreuses entreprises et personnes vendent déjà leurs produits, vous serez donc en concurrence avec de nombreux autres vendeurs, à moins que vous n’ayez un produit très innovant.

Mais ne vous inquiétez pas car je vais vous indiquer 3 bonnes pratiques et 2 astuces que vous pouvez désormais appliquer pour améliorer la visibilité de vos produits

Positionnez vos produits sur Amazon par des mots-clés pertinents et populaires

Si votre produit peut être nommé de plusieurs façons et avoir des terminaisons différentes, il est impératif de faire une bonne recherche par mot-clé, afin d’optimiser le titre et le contenu de votre fiche produit en vous concentrant sur ce mot-clé.

Si l’on parle de Google, il est très facile de trouver des outils qui nous permettent de trouver de bons mots-clés. Cependant, sur Amazon, ce n’est pas si facile, car il n’y a pas tant d’outils et ceux qui sont disponibles ne présentent pas de volumes de recherche mensuels. Cela est dû au fait qu’Amazon ne fournit pas ces données pour le moment.

Cependant, il existe des outils qui nous permettent de connaître la popularité de chaque mot-clé, en fonction d’autres paramètres. Par exemple, Egrow.io.

Cet outil scanne les 10 meilleurs produits dans les résultats de recherche d’Amazon pour le mot-clé saisi, puis, pour chacun d’eux, analyse le classement de ce vendeur, le nombre de cotes et les ventes mensuelles. En outre, il recoupe ces données avec le volume de recherche de Google pour connaître sa popularité sur cet autre moteur de recherche et vous donne un score de popularité.

Une autre méthode plus simple consiste à utiliser les suggestions du propre moteur de recherche d’Amazon.

Par exemple, si vous avez un magasin de cas pour iPhone et que vous voulez savoir quels types de cas sont les plus recherchés, les suggestions sont une bonne ressource gratuite fournie par Amazon elle-même.

Ces suggestions sont des mots-clés pertinents à longue traîne qui sont très recherchés par les utilisateurs qui naviguent sur Amazon, ce qui nous permet d’obtenir beaucoup d’idées.

Et si nous voulons une liste plus large que nous pouvons exporter et rassembler avec plus de mots-clés, nous pouvons utiliser l’onglet Amazon que possède Keyword Tool.

Il suffit de choisir le pays, la langue et d’entrer le mot-clé principal et l’outil affichera les mots-clés Amazon dans le même ordre que celui dans lequel ils ont été extraits de la fonction d’autocomplétion. En général, Amazon placera des mots-clés plus pertinents en plus des moins populaires.

Une fois que vous aurez la liste des mots-clés intéressants, vous saurez quels produits commencer à vendre, comment les appeler et quels mots-clés inclure dans les fiches produits Amazon.

Créer une fiche produit optimisée pour le SEO

Maintenant que vous avez choisi de bons mots-clés, il vous reste à faire le référencement en page de la fiche produit afin d’obtenir les premières positions dans les résultats pour le mot-clé choisi. Mais pas seulement cela, il sera également important que vous essayiez de vous positionner pour d’autres mots-clés apparentés et de longues queues.

Titre

Le titre est le champ le plus important lors du positionnement de votre produit et, de plus, c’est le texte qui apparaît dans les listes de résultats après une recherche sur Amazon.

Il est donc très important que vous incluiez le mot-clé principal et ceux qui y sont liés dans cette section, le plus tôt possible afin de lui donner la priorité pour Amazon. Cependant, il faudra non seulement inclure des mots-clés, mais aussi insérer d’autres éléments que nous verrons plus tard.

Attributs

Les attributs ou les énumérations sont les caractéristiques qui différencient et font ressortir votre produit.

Étant donné que c’est probablement la deuxième chose que les utilisateurs liront après le titre, vous devez trouver un équilibre entre l’introduction de mots-clés apparentés et les arguments de vente.

Description

La prochaine section à optimiser est la description. C’est une section où nous devons décrire notre produit en utilisant le mot-clé principal et ses dérivés. Cependant, il faut éviter de mettre un seul bloc de texte et utiliser des listes, surligner certains mots, faire des phrases courtes, etc.

Meta Mots-clés d’Amazon

Oui, vous avez bien lu. Nous savons tous que depuis des années, les méta-mots-clés n’influencent pas le classement organique de Google. Toutefois, cela ne s’applique pas à Amazon, qui les prend en compte pour le positionnement, pour autant qu’on n’en abuse pas en mettant exactement le même mot-clé plusieurs fois.

En ce sens, je vous recommande d’inclure des mots-clés à longue queue, des synonymes et les caractéristiques de votre produit.

Autres facteurs

En plus des facteurs ci-dessus, il existe de nombreuses autres variables qui influencent le positionnement de vos produits sur Amazon :

  • Score moyen : de bons scores sur vos produits influencent directement un meilleur positionnement.
  • Nombre de commentaires : il est important d’essayer d’obtenir beaucoup de commentaires sur vos produits, car Amazon en tient compte lors du positionnement de vos produits.
  • Qualité du retour d’information : si les utilisateurs jugent positivement le retour d’information des autres, Amazon le considérera de manière positive.
  • Nombre de ventes : si votre produit commence à bien se vendre, cela signifie que les utilisateurs l’apprécient et qu’Amazon en tiendra compte en le positionnant plus haut.

Créer de bons titres et les optimiser pour le référencement interne d’Amazon

Comme Google, Amazon attache également beaucoup d’importance au titre que nous donnons à notre produit, nous devrons donc l’optimiser en suivant leurs directives de meilleures pratiques.

Selon Amazon, un bon titre doit contenir: :

  • La marque et la gamme de produits.
  • Le trait distinctif.
  • Le matériau dont il est fait s’il en provient.
  • Le type de produit.
  • La couleur.
  • Sa taille.
  • Le nombre d’unités contenues dans le paquet.

Toutefois, le titre n’est pas d’une longueur infinie. En effet, le nombre maximum de caractères change en fonction de l’appareil sur lequel il est consulté et de l’endroit où votre produit apparaît.

En fonction de l’endroit où elle apparaît, la longueur est la suivante :

  • Titres dans les résultats de recherche informatique : environ 230 et 250 caractères.
  • Titres dans les résultats de recherche mobile : entre 65 et 80 caractères
  • Titres des articles connexes : entre 65 et 80 caractères

Par conséquent, nous devrions inclure tous ou presque tous les éléments qu’Amazon nous dit, mais dans un ordre qui nous profite.

S’il s’agit d’un produit générique que les gens recherchent sans inclure ou importer la marque, la meilleure chose à faire est de placer d’abord le mot-clé le plus pertinent et le plus recherché, puis la marque du produit et le reste des attributs qui le différencient et le font ressortir. À la fin, nous mettrons la taille et les unités, si c’est important ou si plusieurs unités sont incluses dans le même paquet.

Cependant, il y aura des moments où le mot le plus recherché par les utilisateurs sera le nom de la marque et du modèle, c’est pourquoi nous le mettrons au début de nos titres.

Augmentez le CTR de vos résultats en partageant l’URL de votre produit

Vous êtes-vous arrêté pour consulter les URL des produits Amazon ? Un même produit, selon la façon dont on y accède, peut avoir plusieurs URL. Par exemple, lorsque vous cliquez sur un produit de la liste de recherche, certains paramètres sont ajoutés qui ne sont pas dans l’URL du produit original.

Par exemple, si je recherche « iphone x sleeves » et que je clique sur le dernier résultat de la première page, l’URL générée est différente de l’URL d’origine :

Original :

https://www.amazon.es/tronisky-Protectora-Flexible-Antideslizante-Resistente/dp/B075F7VD48/

Générée en cliquant sur le produit :

https://www.amazon.es/tronisky-Protectora-Flexible-Antideslizante-Resistente/dp/B075F7VD48/ref=sr_1_20?ie=UTF8&qid=1528124381&sr=8-20&keywords=funda+iphone+x

Comme vous pouvez le voir, j’ai marqué en gras les paramètres que le système Amazon ajoute automatiquement et qui déterminent qui arrive à la deuxième URL, sont les personnes qui ont cherché et cliqué sur ce résultat d’Amazon.

Et comme c’est le cas dans Google, l’un des paramètres qu’Amazon prend en compte pour positionner un article plus haut, est un bon CTR. Par conséquent, si nous envoyons du trafic à cette URL, en le partageant dans les réseaux sociaux par exemple, Amazon croira que les gens cliquent sur nous à partir de la liste des résultats, ce qui se traduira par une augmentation du CTR et une amélioration de son positionnement.

Au cas où vous voudriez en savoir plus sur le CTR, voici un article avec 10 actions pour optimiser le CTR et améliorer le positionnement SEO

Obtenez des évaluations et des critiques même si vos produits n’ont pas encore beaucoup de visibilité

En tant que consommateurs, nous avons toujours une opinion sur les produits que nous achetons. Cependant, nous la laissons rarement consignée par écrit comme une critique, surtout si elle est bonne.

L’importance des notes :

  1. Il a été prouvé qu’un produit avec une opinion augmente la confiance de l’acheteur. A tel point que même certains acheteurs n’achètent pas de produits qui n’ont pas de critiques à cause du manque de confiance que cela implique,
  2. L’algorithme d’Amazon recommande toujours les produits qui accumulent quelques critiques en tête des catégories et des résultats de recherche.

Et pour les obtenir, je vous apporte quelques trucs que peu de gens connaissent.

Offrir des réductions en échange de notes

Un moyen pour les vendeurs de lutter contre le manque d’avis et d’opinions sur leurs produits est d’envoyer les produits gratuitement ou à un prix réduit substantiel aux personnes qui sont prêtes à donner un avis honnête sur le produit une fois qu’elles l’ont essayé.

L’opération est simple. Le vendeur publie l' »annonce » dans des groupes facebook axés sur l’obtention de critiques. Ensuite, l’examinateur paie le produit, le teste, puis le note et l’évalue. Enfin, la marque restitue le montant total ou l’équivalent de la remise convenue en dehors du système Amazon.

Cette pratique n’est pas approuvée par Amazon, car elle est contraire à leur politique, et je ne la recommande donc pas, à moins que vous ne le fassiez très soigneusement et prudemment.

Demandez des avis à vos acheteurs via Amazon

Saviez-vous que, grâce à votre compte Amazon Seller Central, vous pouvez demander des avis à des personnes qui ont déjà acheté chez vous ?

Dans votre compte Amazon Seller Central, dans la section Commandes, vous disposez d’une sous-section de gestion des commandes où vous pouvez voir toutes les commandes que vous avez reçues.

Vous pouvez y voir la date, l’heure, le nom et d’autres données relatives à chaque commande. En cliquant sur le nom de l’acheteur, vous ouvrirez une boîte de texte dans laquelle vous pourrez envoyer un message à l’acheteur pour lui demander d’examiner votre produit.

Cependant, il est très important que vous sélectionniez l’option « Demande de révision » dans le champ « Objet » et que dans le message que vous envoyez, vous approuviez les politiques d’Amazon. En d’autres termes, il devrait s’agir d’un texte bref et formel, dans lequel nous remercions l’utilisateur pour son achat et dans lequel nous lui demandons gentiment et respectueusement de faire une évaluation honnête de notre produit.

Mini Hack :

Et si vous n’avez pas eu de ventes, faites une offre très agressive en réduisant les produits pour lesquels vous voulez obtenir des critiques. Ainsi, vous pourrez vendre votre produit à un plus grand nombre de personnes à qui vous pourrez ensuite demander de l’examiner en utilisant la méthode que je viens de mentionner.

Cela vaut-il la peine de vendre sur Amazon ?

Comme vous l’avez vu, Amazon est un marché très accessible pour toutes sortes de vendeurs, des entrepreneurs qui veulent lancer un produit et des petites entreprises qui veulent essayer de nouveaux canaux, aux grandes entreprises qui vendent des centaines de produits chaque jour.

Cependant, la vente de vos propres produits sur Amazon a ses avantages et ses inconvénients. Avant de vous lancer, je vous recommande donc de bien calculer les coûts de mise en vente de vos produits sur Amazon (en argent et en temps), et l’avantage que vous pourriez avoir en mettant vos produits en vente à un prix compétitif.

Une autre considération dont je veux que vous teniez compte est que je ne recommande pas de vendre sur Amazon si vous dépendez exclusivement de ce marché et que vous avez une très faible marge bénéficiaire. Pourquoi ? Car tout comme vous avez pu vendre vos produits sur Amazon, quelqu’un d’autre peut le faire en baissant le prix et en vous forçant à le faire aussi.

Même Amazon, si elle détecte qu’un produit se vend beaucoup, peut l’inclure dans son offre en négociant de meilleurs prix avec votre fournisseur ou un autre similaire, et mettre votre produit en vente à un prix inférieur.

En tout cas, si vous décidez de vendre vos propres produits sur Amazon et que vous voulez nous dire comment vous avez réussi, votre expérience sur ce marché ou donner quelques conseils aux personnes qui envisagent de faire le grand saut, dites-le nous dans les commentaires !