8 formules faciles de copywriting à appliquer dans le marketing digital

Les formules de copywriting peuvent être d’excellents alliés lorsqu’il s’agit de rédiger des textes pour vos pages de renvoi, votre blog ou vos publications sur les réseaux sociaux. Ils sont très utiles pour créer toutes sortes d’annonces ou les appliquer dans votre stratégie de marketing par courriel. Aujourd’hui, nous allons analyser certaines des meilleures formules de copywriting et découvrir comment les appliquer au marketing numérique.

Qu’est-ce que les formules de copywriting ?

Les formules de copywriting servent de point de départ à la création d’un message. Ce sont des structures de base à partir desquelles nous pouvons former un texte capable de persuader les utilisateurs dans presque tous les types de conversions.

Cependant, vous savez que lorsque nous parlons de copywriting, il ne s’agit pas d’appliquer une recette telle quelle. Avant de mettre en pratique, vous devrez prendre en compte plusieurs facteurs :

SOUVENEZ-VOUS :

  • Ce sont des formules, pas des formules magiques. Chaque action doit avoir une stratégie derrière elle. Ils ne travaillent pas seuls
  • Définissez clairement votre objectif de conversion. Vous devez adapter votre texte aux besoins de chaque objectif, plus le texte est spécifique, mieux il sera converti.
  • Définissez votre public cible. Même si vous appliquez la même formule, vous devrez l’adapter au public cible. On ne peut pas appliquer la même copie à un abonné qui vient de nous donner son email et à celui qui ouvre régulièrement nos newsletters. Chaque situation et chaque utilisateur exigera un texte spécifique.
  • Gardez à l’esprit les règles de base du neuromarketing. Presque toutes ces méthodes visent directement le point sensible de l’utilisateur ou du client. C’est pourquoi il est important d’étudier la situation avant de lancer le message.
  • Garantir la qualité de la copie. Votre taux de conversion ne sera pas élevé si ce que vous “vendez” n’est pas bon. Assurez-vous que tout ce que vous offrez (contenu, produit ou service) apporte ce que vous promettez dans vos textes.

Lorsque tous ces points sont clairs, vous devez également tenir compte de la conception. Souvent, une bonne copie peut être ruinée ou ternie par un mauvais design.

Par exemple, un bouton mal placé, trop grand, trop petit ou avec une couleur défavorable peut contrecarrer les avantages du texte.

Vous seriez étonné de voir combien de conversions sont gâchées par un mauvais design !

La formule AIDA

C’est peut-être la formule de copywriting la plus populaire. Ce n’est pas étonnant, car il s’agit d’une recette publicitaire assez ancienne. Elle était utilisée avant la numérisation du marketing, mais elle fonctionne toujours.

Cette technique est très utile pour certaines conversions, comme la génération de prospects. Il est idéal pour créer des titres convaincants qui incluent un appel à l’action. Il est recommandé pour les annonces à réponse directe, les pages de vente, le marketing par courriel, etc.

Son acronyme est composé des concepts suivants de manière générale :

Formule AIDA

  • Attention : captez l’attention de votre utilisateur. Impactez-le, présentez un contexte auquel il s’identifie et auquel il compatit. C’est la partie de l’ouverture qui touche directement le point d’intérêt de votre lecteur.
  • Intérêt : vous avez déjà leur attention. Suscitez leur curiosité, créez un intérêt, une urgence pour quelque chose. Vous pouvez utiliser des statistiques ou des données pertinentes pour l’utilisateur. Si vous travaillez sur une page de renvoi, c’est le moment où vous les incitez à défiler.
  • Désir : donnez-leur quelque chose qu’ils veulent. En fait, l’utilisateur a déjà le besoin, vous ne faites que le “réveiller”. Vous devez fournir des preuves, ce qui est le rôle que jouent les témoignages sur les sites de vente.
  • Action : faites-lui prendre une décision, passer à l’action. Il est temps que la conversion ait lieu et que l’utilisateur fasse ce que vous voulez. Quel est l’objectif de votre atterrissage/post/annonce) ? Il est important de bien utiliser les appels à l’action. N’oubliez pas que le texte est aussi important que la conception.

Comment utiliser la formule AIDA sur votre blog ?

Voyons un post de la maison, un cas réel, un article qui apporte beaucoup de trafic au blog Kakablog. Il va sans dire qu’un bon titre ne sert à rien s’il n’y a pas un bon contenu qui répond aux besoins de l’utilisateur.

Partant de ce principe de base, voyons comment appliquer ici la formule AIDA.

En principe, cet article répond aux recherches de jeunes ayant des compétences digitales. Il peut s’agir d’un public de chômeurs ou de personnes qui veulent un revenu supplémentaire.

Outre le profil du public que vous visez, vous devez effectuer une recherche de mots-clés pour adapter votre contenu et votre titre à cette demande.

Voyons maintenant comment appliquer la formule AIDA élément par élément :

Attention

Attention : Dans les messages, le titre est la clé. Votre objectif est de les inciter à cliquer sur le titre. Vous devez susciter un sentiment de besoin chez l’utilisateur : “Je dois l’ouvrir, oui ou non : ce qu’il y a à l’intérieur m’intéresse (j’en ai besoin, cela va résoudre un problème, etc.)”.

Les clés de ce titre :

  • Ce sont 50 façons : L’utilisateur pense : “parmi toutes ces options, il y en aura bien une qui répondra à mes besoins”.
  • “En ligne” et “à domicile”. Ces deux termes renforcent l’idée que vous pouvez le faire à partir d’un ordinateur et qu’il remplit la double condition qu’un chômeur ou une personne à la recherche d’un revenu supplémentaire puisse le faire.
  • Il est clair qu’il résoudra un problème pour la personne qui le recherche sur Google, c’est un clic assuré.

Intérêt

Intérêt : L’utilisateur a déjà ouvert le message, il s’agit maintenant de le scanner, de le faire défiler et de ne pas le faire rebondir, afin qu’il ne quitte pas le site Web. Outre la qualité du contenu, vous devez privilégier une bonne structure de texte et un design attrayant.
Comme vous pouvez le constater, il s’agit d’un très beau poste visuellement, qui suit les directives des postes de Kakablog et possède des icônes attrayantes, etc.

Désir

Désir : donner envie à l’utilisateur d’en savoir plus : inclure des exemples réels, des études de cas, des conseils, des astuces. Vous pouvez inclure des vidéos, du matériel supplémentaire téléchargeable, etc.

Action

Action : Cet article est entièrement formatif et n’a aucune orientation commerciale. Cependant, il répond aux objectifs de tout blog : obtenir des abonnements, du temps passé qui profite au référencement, la diffusion et la visibilité.
Par conséquent, quelques actions simples lors de la rédaction d’un article de blog peuvent être :

  • Inclure des boutons pour partager l’article sur les réseaux sociaux.
  • Insérer une boîte d’abonnement pour gagner des abonnés à votre newsletter.
  • Mettre en œuvre un plugin qui affiche les articles connexes qui peuvent être pertinents pour le même utilisateur.
  • Mettre en place un plugin de notation des articles (étoiles).

La formule PAS

Nous trouvons généralement cette formule sous sa forme anglaise PAS, mais il est également facile de la trouver sous la forme PAR.

L’acronyme vient de Problem, Agitate, Solve ou Problème, Agitation, Solution.

Comme AIDA, la formule PAS a une multitude d’applications, des formats publicitaires traditionnels (prospectus, affiches) aux pages de renvoi, en passant par les réseaux sociaux ou les newsletters. Voici comment cela fonctionne :

Comment fonctionne la formule PAS :

  • Problème : décrivez le problème de votre cible que vous souhaitez cibler. Concentrez-vous directement sur le point de “douleur”, tel que défini par le neuromarketing.
  • Agitation : ” remuer ” le problème. Soyez aussi précis que possible pour que l’utilisateur puisse “sentir” le problème. Utilisez des verbes. Faites appel aux émotions. Littéralement, verser “du sel dans la plaie”. La clé ici est de se connecter, de refléter le problème de manière très réaliste.
  • Solution : présentez une solution unique pour résoudre le problème.

C’est une formule qui exploite l’aversion des gens pour la douleur. Les utilisateurs sont plus susceptibles de faire ce qui est proposé pour éviter le problème que d’entreprendre une autre action dans laquelle ils pourraient gagner quelque chose.

L’idée est de confronter l’utilisateur au problème qu’il rencontre, puis de provoquer un sentiment très viscéral de connexion à cette douleur. Lorsqu’ils en sont là, il est temps de leur proposer votre produit/service pour les “sauver” et leur donner la solution.

Comment appliquer la formule PAS dans une newsletter

Pour vous montrer comment appliquer cette formule dans une newsletter, je vais prendre l’exemple de Sebastian Lora. Sebastian a une chaîne YouTube intéressante où il partage beaucoup de contenu sur la prise de parole en public. Il est un excellent communicateur et sa chaîne est fortement recommandée.

Voici un exemple de la manière dont il utilise la formule PAS pour inciter ses abonnés à s’inscrire à son cours “Public Speaking”.

Dans le corps du bulletin, il insiste sur toutes ces “douleurs” de ceux qui ont peur de parler en public. Voyons un extrait :

Exemple tiré de la lettre d’information de Sebastian Lora :

Lorsque l’on parle de “trac”, de quoi avons-nous réellement peur ? D’être jugés ? D’être critiqués ? D’être moqués ? D’avoir l’air vides ? D’avoir l’air mauvais devant les autres ? De penser que nous ne valons rien ? Que les choses se passent si mal que nous perdons toute crédibilité et n’obtenons plus aucun client (jamais) ?

Plus tard dans le courriel, vous proposez à l’abonné la solution au problème :

Quelle que soit la cause de votre “trac”, de vos nerfs ou de votre anxiété à l’idée de présenter votre idée géniale devant des personnes qui peuvent vous aider à réussir (en public, en vidéo ou en personne), il existe une solution.
Et vous le découvrirez dans mon cours complet en ligne “Surmonter le trac”.

La formule Before-After-Bridge ou PAP

La version française de cette recette est connue sous le nom de : “Pont Après Pont” (PAP). Il rivalise en popularité parmi les premières options privilégiées par les rédacteurs.

Comme vous pouvez le constater, il est assez simple, mais si vous savez comment l’utiliser, vous pouvez trouver des applications infinies. Vous pouvez l’utiliser dans vos pages de renvoi, sur vos réseaux sociaux ou dans le corps de votre newsletter.

Elle fonctionne en montrant à la cible un problème, puis en lui proposant une situation idéale où ce problème est déjà résolu ou n’existe tout simplement pas.

Enfin, on montre le “pont”, le lien entre “l’avant et l’après”, c’est-à-dire la solution ou la façon dont on peut la résoudre.

La formule PAP vous permet de faire voir le problème à votre cible, puis de lui proposer la solution.

Comment utiliser la formule PAP dans les réseaux sociaux

Comme nous l’avons dit, ce type de formule est parfaitement applicable à nos réseaux sociaux. La rédaction est essentielle lorsqu’il s’agit de créer des messages attrayants sur Facebook Ads ou sur n’importe laquelle de vos publications.

Voyez comment un simple tweet peut parfaitement répondre aux trois directives ADP :

Vous voulez vendre sur Amazon et vous ne savez même pas par où commencer. Imaginez qu’ils vous prennent par la main et vous expliquent pas à pas ce qu’il faut faire et comment. Ce guide existe et il est ici 👉 https://t.co/5wCY3AAHQH via @kakablog

La formule 4P (PPPP).

L’acronyme, lui aussi, vient de l’anglais et chaque “P” signifie Picture, Promise, Prove, Push/Pitch. La vérité est qu’elle a un esprit similaire à celui d’AIDA, mais c’est une méthode très caractéristique des anciennes lettres envoyées par les entreprises à leurs clients.

Ce type de communication a été remplacé aujourd’hui par le marketing par courriel, alors gardez-le à l’esprit lorsque vous rédigez vos bulletins d’information.

Ce format 4P divise les quatre parties d’une lettre en tâches spécifiques. Prenez note.

Sur quoi est basée la formule 4P :

  • Image (Picture) : crée une image dans l’esprit de l’utilisateur. Il doit capter leur attention et être capable d’expliquer le problème que votre marque/produit va résoudre. L’utilisateur doit visualiser clairement dans son esprit ce que vous voulez qu’il voie. Connectez-vous à l’élément émotionnel, décrivez vos sentiments, utilisez les ressources de la narration. Incluez tous les éléments qui contribuent à transmettre l’avantage de la solution au problème.
  • Promesse : mettez en avant les avantages offerts par votre marque ou votre produit. L’important est que le prospect/utilisateur/client vous considère comme la solution à son problème. Quelle est la valeur ajoutée que vous offrez, quelle est votre proposition de valeur. Si vous devez mentionner plus d’un avantage, concentrez-vous sur le principal afin de ne pas embrouiller le lecteur.
  • Preuve : Démontrez votre crédibilité sur la raison et la manière dont votre marque/produit peut remplir cette promesse et résoudre le problème. Dans cette formule, les témoignages ou les recommandations jouent un rôle clé. Utilisez également toutes sortes de supports pour vous appuyer, graphiques, statistiques, articles de presse, etc.
  • Push/Pitch : C’est le moment de la poussée finale. Demandez-leur d’agir, que voulez-vous qu’ils fassent. Il est important de transmettre un sentiment d’urgence.

Des témoignages comme preuve

Les témoignages gagnent énormément de terrain dans le marketing de recommandation. Ce n’est pas nouveau. Les avis des utilisateurs ont toujours été utilisés. La différence est que nous savons aujourd’hui qu’il s’agit de véritables opinions, alors que dans les années 60, ce n’était que des astuces de rédaction.

Les places de marché comme Amazon font un très bon usage des recommandations des utilisateurs, un modèle que tout le monde devrait copier.

Presque toutes ces formules peuvent et doivent être associées à des témoignages/recommandations d’autres utilisateurs. Mais lorsque vous utilisez les 4P, ce facteur a beaucoup de poids.

La formule FAB

Cette formule s’applique parfaitement à la vente d’un produit ou d’un service spécifique. Son acronyme résume trois aspects : Features, Advantages et Benefits, (caractéristiques, avantages et bénéfices) que votre texte doit aborder.
Il est idéal pour raconter une histoire, organiser le message et être persuasif.

Décomposons la formule FAB :

Ce sur quoi la formule FAB est basée.

  • Caractéristiques : Décrivez de manière simple et claire les attributs ou les particularités de votre produit ou service : à quoi ressemble le produit ou le service, qu’offre-t-il ? Faites un effort particulier s’il s’agit d’un produit comportant un élément technique important (appareils photo, téléphones, machines à laver, etc.).
  • Avantages : qu’est-ce qu’il fait que les autres ne font pas, quel est le mile supplémentaire de ce produit, qu’est-ce qui le différencie des autres homologues sur le marché.
  • Bénéfices : comment ces fonctionnalités aident-elles votre client ? Expliquez l’impact de ce produit sur leur vie et leur bonheur : pourquoi est-il utile, quels problèmes résout-il, améliore-t-il leur mode de vie ?

Voyons maintenant un exemple réel de l’utilisation de la formule FAB sur un site web. Prenez note.

L’exemple du Roomba : technologie ou loisir ?

Voyons comment la société iRobot utilise cette formule sur son site web. Comme vous le verrez, les pages d’atterrissage s’en tiennent rarement à une seule formule, mais combinent les avantages d’au moins deux. C’est également le cas ici, mais le FAB a beaucoup de poids.

Pendant des années, cette marque a commercialisé cette gamme d’aspirateurs robots sous le slogan “Laissez un robot vous remplacer”. Cela n’a pas fonctionné pour eux et ils ont découvert qu’ils devaient se concentrer sur les avantages du produit. Voyez comment ils s’y prennent sur leur site web.

À première vue, l’avantage est clair : vous vous concentrez sur ce qui est important (être avec votre fils) et pendant ce temps, la rumba fait le travail pour vous. (Bénéfice).

D’autre part, ce n’est pas un hasard si le chien est le protagoniste de la scène. L’un des grands avantages de ces aspirateurs est qu’ils promettent d’éliminer les poils de chats et de chiens.

Allons-y avec le texte :

  • Caractéristiques : C’est un robot, pas seulement un aspirateur. Il a des capteurs intelligents.
  • Avantages : Le nettoyage est quotidien. Il peut traiter les poils d’animaux, la saleté et la poussière. Il s’adapte à toutes les maisons (étages)
  • Bénéfices : vous pouvez avoir votre maison propre tous les jours, sans avoir à vous en occuper vous-même. Le robot le fera pour vous. Vous vous amusez avec votre enfant parce que la chose la plus importante pour vous est lui. Cependant, vous n’êtes pas obligé de renoncer à une maison propre et belle.

Formule de collier de perles

Celui-ci n’a pas beaucoup de mystère. Il s’agit d’assembler des éléments de valeur pour l’utilisateur (“perles”) les uns après les autres pour former un chapelet ou un collier. Le résultat doit être impressionnant pour l’utilisateur.

Si vous connaissez déjà cette formule, vous verrez qu’elle est très habituelle lorsque nous écrivons des articles de liste. Voici quelques bons exemples :

Mais ce n’est pas seulement valable pour les blogs, vous pouvez mettre ensemble d’autres types d’éléments comme des témoignages ou des éléments graphiques. L’important est que votre utilisateur l’apprécie.

Il est également intéressant de l’inclure dans votre stratégie de marketing par courriel. Il pourrait très bien fonctionner à des moments précis de l’année ou à des saisons spécifiques (Noël, fin de l’été/hiver). Analysez s’il peut être utile dans des bulletins d’information spécifiques où vous devez collecter des éléments.

Comment utiliser le “collier de perles” sur Twitter ?

Bien sûr, les réseaux sociaux sont le scénario idéal pour utiliser le collier de perles. Certains d’entre eux, comme Twitter, nous facilitent grandement la tâche, et les fils de tweet ne fonctionnent-ils pas comme un collier de perles de grande valeur ?

Découvrez comment nous avons exploité cette option lors de notre événement #PROMarketingDAY 2018. Nous avons créé un fil entier avec les conférences de l’événement, en enchaînant les tweets de présentation de chacune d’entre elles.

Fil de discussion Twitter avec toutes les présentations du #PROmarketingDAY pic.twitter.com/1GYtLcRr7y

– Journée du marketing pro (@promarketingday) le 14 avril 2018.

La formule PASTOR.

La méthode PASTOR, mise au point par Ray Edward, est une autre formule de copywriting qui reçoit les faveurs des créatifs. Il s’agit d’une évolution du PAS et, lorsqu’il est bien utilisé, il peut être très persuasif.

La narration joue un rôle fondamental dans cette méthode. La vérité est que raconter des histoires pour vendre n’est pas nouveau.

Le storytelling a toujours été l’une des techniques de persuasion les plus puissantes utilisées par les publicitaires.

Voyons ce qui se cache derrière l’acronyme PASTOR :

Formule PASTOR

  • P : Problem (Problème)
  • A : Amplify (Amplifier)
  • S : Story and Solution  (Histoire et solution)
  • T : Transformation and Testimony (Transformation et Témoignage)
  • O : Offer (Offre)
  • R : Response (Réponse)

Voyons maintenant la signification de chacun des éléments qui composent cette formule de copywriting :

Les éléments qui composent la formule PASTOR :

  • Problème : soyez précis dans la description du problème. Votre objectif est de faire en sorte que l’utilisateur s’identifie sur le plan émotionnel. Faites-leur sentir que vous comprenez vraiment ce qu’ils vivent.
  • Amplifier : Amplifiez la douleur qu’il ressent en exposant les conséquences de ce problème.
  • Solution : fournissez une solution au problème. C’est là que vous devez raconter une bonne histoire. Transmettez l’efficacité de cette solution. Vous pouvez proposer des données ou des exemples
  • Transformation : Le temps est venu pour l’utilisateur de s’identifier à d’autres pairs. Incluez donc de nombreux témoignages qui montrent la grande transformation qui résulte de votre solution. Faites-leur voir des gens qui sont comme eux.
  • Offre : faites une offre qui correspond aux besoins de votre cible. Ne vous contentez pas de citer les caractéristiques du service ou du produit, mais mettez en évidence ses avantages. Maintenant, faites une offre honnête, réelle, sans mensonges.
  • Réponse : demandez au client une réponse à votre offre. S’il n’achète pas, il n’y aura pas de place pour les réponses. Mais s’ils ont l’intention d’acheter, facilitez-leur la tâche. Veillez à leur laisser toutes les instructions nécessaires pour acheter.

La formule 4U (UUUU)

Nous avions déjà 4P, alors maintenant nous ajoutons 4U. Parce que la méthode UUUU est une autre favorite des copywriters (Urgent, Unique, Useful et Ultra-Specific).

La formule 4U a été développée par Michael Masterson et fonctionne très bien dans les textes courts qui peuvent se concentrer sur l’urgence de la copie. Elle est divisée en quatre questions : Est-ce utile, est-ce unique, est-ce urgent, est-ce ultra-spécifique, est-ce unique, urgent, ultra-spécifique… ?

Les clés de la formule 4U

  • Urgent : L’urgence dans les titres convainc les gens et les incite à ouvrir l’e-mail, à cliquer sur l’article ou à acheter sur votre site de commerce électronique. L’urgence se combine très bien avec le facteur “utilité”. Soyez prudent lorsque vous utilisez l’élément “urgence”. Soyez prudent car maintenir l’urgence tout au long de votre contenu peut être trop agressif.
  • Unique : l’unicité est la clé. Si les utilisateurs ont vu le même contenu, les mêmes avantages ou des avantages similaires ailleurs, ils ne valoriseront pas votre contenu. Attention, la copie doit également être unique, pas seulement le contenu.
  • Utile : offrez un avantage. Votre proposition doit résoudre un problème ou apporter une valeur ajoutée à votre cible. Si votre contenu n’est pas utile, pourquoi devraient-ils le lire ? Peu importe que le texte soit convaincant, que la proposition soit unique, ultra-spécifique ou urgente, si elle n’est pas utile, elle n’a aucune valeur. Si le caractère unique du contenu contribue à attirer les lecteurs, c’est son utilité qui les incite à poursuivre la lecture.
  • Ultra-spécifique : plus votre texte est spécifique, plus il sera utile. Le contenu doit être à la hauteur de la tâche. Il est également important qu’il corresponde exactement aux besoins de votre public. La spécificité est importante car elle accroît l’utilité du contenu et le rend plus attrayant.

Comment utiliser la formule 4Us dans vos emails

Pour bien comprendre comment nous pouvons appliquer cette formule, examinons un autre cas réel.

Il s’agit de l’e-mail envoyé par Mi Tienda de Arte, un magasin en ligne qui vend des fournitures d’artisanat. Personnellement, je pense que c’est une entreprise qui a une bonne stratégie de marketing par courriel, malgré le fait qu’elle soit une petite entreprise.

Il s’agit d’une lettre d’information envoyée à la fin d’une période de vente. Notez comment il augmente l’urgence avec l’effet de compte à rebours.
Gardez également à l’esprit que le contenu est utile pour l’abonné, puisque la réduction est appliquée à un produit “de base”, qui intéresse la grande majorité de vos clients

Conclusions

De nombreux copywriters jouent avec ces formules depuis des décennies. Il est surprenant qu’ils donnent encore d’aussi bons résultats aujourd’hui. L’explication est simple : les êtres humains n’ont pas suffisamment changé pour qu’une bonne persuasion ne nous affecte pas.

Analysez lequel de ces modèles est le plus proche de vos besoins de vente. Comme nous l’avons vu, certains d’entre eux s’appliquent à la fois au marketing de contenu et aux publicités sur les médias sociaux. D’autres, en revanche, sont plus recommandés pour des ventes spécifiques d’un produit exclusif.

Découvrez également :