35 façons d’obtenir des Leads sur votre site web

Aujourd’hui, je vous apporte des idées pour attirer des clients potentiels sur l’internet. Le marketing de contenu est basé sur l’obtention de pistes et de personnes intéressées par votre sujet, qui peuvent être intéressées par votre produit lorsque vous le montrez. Vous pouvez obtenir davantage de visites, leur faire laisser leurs coordonnées et, si possible, acheter votre service ou votre produit.

Qu’est-ce qu’un lead ?

Une grande partie de la terminologie du marketing provient de modèles anglo-saxons que nous importons tels quels. Le plomb est l’un de ces concepts qui suscitent encore des doutes sur sa signification ou sa traduction exacte. En langage simple, une piste est :

  • Un anglicisme pour désigner le « client potentiel ».
  • Personne qui a manifesté un intérêt quelconque pour un produit ou un service et qui accepte de remplir un formulaire.
  • Il vient normalement à la marque après avoir téléchargé certains contenus et pour le faire, il donne volontairement ses coordonnées.
  • Une fois qu’ils ont manifesté leur intérêt et fourni leurs coordonnées, un processus est automatiquement déclenché qui combine deux techniques : le lead nurturing et le lead scoring, dont l’objectif est de convertir ce lead en client de la marque.

lead : personne qui manifeste un intérêt quelconque pour un produit ou un service et qui accepte également de remplir le formulaire.

Pourquoi est-il si important de générer des prospects ou des clients potentiels ?

L’un des besoins les plus évidents d’une marque est de disposer d’une base de données solide. Le marketing de contenu rend cette tâche extraordinairement facile, car le contenu est précisément la meilleure monnaie pour obtenir un nouveau contact.

La génération de prospects présente les avantages suivants :

  • Il vous permet de constituer une base de données avec les personnes qui ont déjà directement manifesté leur intérêt pour notre produit ou service.
  • Ce sont des utilisateurs de meilleure qualité.
  • Une piste est toujours le premier pas vers une vente.
  • Une fois que vous avez ces clients potentiels, vous pouvez leur donner une note en fonction des interactions qu’ils ont avec votre site web et votre contenu. Ainsi, un score plus élevé vous donnera la mesure d’un plus grand intérêt pour votre marque. Dans le marketing entrant, cela s’appelle le lead scoring.

Le lead scoring : établissez un score pour chaque prospect en fonction des interactions qu’il a eues avec votre site web et votre contenu.

  • En maîtrisant ces pistes, vous pouvez les faire « mûrir » grâce à une stratégie de marketing par courrier électronique bien structurée. Vous devrez ensuite créer une série d’e-mails dont le contenu sera conçu pour que ces clients progressent dans votre entonnoir (lead nurturing).
  • Plus vous avez pu générer de pistes, plus vous aurez de chances de les convertir en clients.

Comment classer un lead dans le marketing entrant et les typologies d’utilisateurs

Il est important de prêter attention à la typologie des pistes, car la stratégie que vous utiliserez finalement pour les convertir dépendra beaucoup de cette classification. En termes simples : une personne qui vient sur votre site web pour la première fois et qui télécharge un ebook (cold lead) n’est pas la même chose qu’un abonné régulier de votre marque qui interagit souvent avec votre contenu.

L’Inbound Marketing propose une classification très simple qui utilise la « température » comme indicateur.

La manière dont nous nous mettons en rapport avec cet utilisateur dépendra de l’étape à laquelle il se trouve dans le cycle d’achat. Le comportement du prospect varie à travers ce que l’on appelle l' »entonnoir » et vos actions de marketing doivent être ajustées en cours de route.

lead (Client potentiel)

Il s’agit d’un utilisateur qui a téléchargé une partie de notre contenu (un livre électronique, par exemple) et qui nous a fourni des informations très élémentaires (nom et adresse électronique). Cet utilisateur n’est a priori pas proche d’une décision d’achat, on peut donc le qualifier de « piste froide ».

lead Qualifié pour le Marketing (Marketing Qualified lead)

Cet utilisateur est déjà plus susceptible de devenir un client. Ils ont montré de l’intérêt pour plusieurs de nos contenus, ils se sont abonnés à notre bulletin d’information, etc. À ce stade, il est demandé au chef de file de fournir davantage d’informations, pour une segmentation plus précise permettant de déterminer s’il existe ou non une opportunité commerciale. Un formulaire plus complet est utilisé pour augmenter les données du profil.

lead qualifié pour la vente (Sales Qualified lead)

Ce plomb est prêt à être acheté, c’est-à-dire qu’il s’agit d’un plomb chaud. Elle est donc en mesure d’accepter un formulaire contenant les informations nécessaires à une éventuelle transaction. Cet utilisateur a progressé dans l’entonnoir et répond mieux à notre offre.

Comment fonctionne le mécanisme de lead generation ?

Comme vous pouvez facilement trouver l’explication technique sur Google, je vais l’expliquer avec un exemple plus simple :

Disons que nous sommes la société Alpha spécialisée dans les déchets toxiques et qu’un utilisateur, Beta, lit un de nos articles de blog. Attiré par la qualité de notre poste, il clique sur un appel à l’action d’un ebook – l’offre – sur la « Gestion des déchets toxiques ». Règlement 20XX ».

Ce clic l’amènera automatiquement à une page d’accueil où des informations plus attrayantes et un formulaire apparaîtront.

Après l’avoir rempli et nous avoir envoyé vos coordonnées, vous serez redirigé vers une page de remerciement et de confirmation.

Beta ne sera plus un visiteur et sera devenu un lead pour la société Alpha, qui a maintenant la possibilité de le contacter. Après une campagne de mailing personnalisée, vous pourrez influencer directement les décisions d’achat de Beta.

Examinons maintenant de plus près chacun de ces facteurs.

Les 4 principaux éléments de la génération de leads

Une stratégie de génération de prospects est basée sur la bonne relation entre quatre facteurs essentiels :

Il s’agit d’une page où les utilisateurs atterrissent et qui est conçue précisément pour convertir les visiteurs en prospects. Outre la qualité du contenu que nous allons proposer, il est essentiel que la page elle-même contribue à la conversion, donc faites bien attention à la formulation du texte et à la conception.

  • Le formulaire

C’est la porte par laquelle passe l’utilisateur, c’est l’avant et l’après. Avant de franchir le seuil du formulaire et de nous laisser votre email, l’utilisateur est une personne anonyme pour la marque. Une fois qu’ils ont laissé leurs données : ils sont une piste !

  • L’offre

Le point fort de la page sera une offre intéressante (un webinar, un ebook), qu’allons-nous proposer à notre utilisateur pour l’inciter à nous donner son e-mail. Nous devons créer un contenu orienté vers notre client idéal (Buyer Persona), qui l’intéresse.

  • L’appel à l’action (Call to action/CTA)

Il est simplement un bouton ou un lien situé sur notre site et qui fait que l’utilisateur « atterrit » finalement là où nous voulons nous convertir. Dans cet élément également, la capacité de conversion dépendra beaucoup du tandem rédaction-conception.

Ces éléments ne fonctionnent pas séparément, ils vont de pair. Ils doivent tous travailler ensemble harmonieusement pour que la formule produise des résultats.

Une conception soignée du web fournit cette dose d’attraction visuelle si nécessaire. Cependant, une page de renvoi bien conçue est inutile si le contenu (l’offre) n’est pas intéressant ou n’est pas orienté vers notre client idéal (la personnalité de l’acheteur).

35 Des idées pour obtenir des leads

Voyons maintenant comment exploiter tous ces éléments pour travailler ensemble et augmenter le nombre de pistes.

Formulaires de contact

  • Placez vos formulaires de manière stratégique

Les formulaires d’abonnement peuvent être placés dans des endroits stratégiques et il suffit de jouer avec. Encouragez vos utilisateurs à s’abonner à votre newsletter en les insérant dans votre page À propos ou à la fin de vos articles de blog.

  • Expliquez-leur clairement pourquoi ils doivent remplir le formulaire.

Par défaut, les utilisateurs n’aiment pas remplir un formulaire. Dites-leur donc tous les avantages dont ils bénéficieront s’ils le font. Ne vous limitez pas à l’offre qu’ils téléchargeront, mais à tous les autres avantages qu’elle comporte.

Donnez aux utilisateurs des raisons de remplir le formulaire d’abonnement, tant pour l’offre qu’ils vont télécharger que pour d’autres avantages.

  • Éliminer les champs inutiles

Les marques veulent connaître un grand nombre d’informations sur leurs clients potentiels. Plus nous disposons de données, plus la segmentation sera puissante et plus le processus de maturation sera puissant.

Mais ne soyez pas pressé lors de ce premier contact, l’entonnoir est long. Vous aurez déjà le temps de leur demander quelle est leur position dans leur entreprise, à quel secteur ils appartiennent ou tout ce dont vous avez besoin pour les qualifier.

En principe, il y a deux informations importantes :

    • L’adresse électronique : elle est essentielle. Le seul qui justifie toutes vos actions et le seul dont vous avez vraiment besoin.
    • Prénom : Il est utile de personnaliser l’envoi et de le rendre plus proche de vous. Ne demandez même pas de nom de famille, le prénom suffira. Vous aurez le temps de mieux connaître votre client potentiel.

Si vous avez des doutes sur les champs à inclure dans votre formulaire, je vous laisse cette vidéo pour que vous la voyiez plus tranquillement.

Créer des offres irrésistibles

Quel type de contenu pouvons-nous créer ? La liste est très longue, vous pouvez donc choisir parmi de nombreux formats différents. J’ai sélectionné ci-dessous quelques-unes des options les plus faciles à mettre en pratique :

C’est sans doute la méthode la plus courante pour inciter les gens à s’abonner à la base de données d’une marque.

    • Il n’est pas compliqué à produire et est généralement bien accueilli.
    • Il peut être de nature formative
    • Sa longueur peut varier de 30 à 50 pages ou plus.
    • Ils ont un ton amical et accessible
    • La conception doit faciliter la lecture rapide
  • Rapports

Peut-être que votre Buyer Persona a besoin d’un rapport rigoureux sur un sujet précis.

    • Fonctionne très bien pour les modèles B2B
    • Elle exige un ton plus formel et linéaire, sans être ennuyeuse.
    • Elle doit inclure des statistiques et toutes les données nécessaires pour prouver la fiabilité de votre étude.
  • Livre audio

Certains utilisateurs préfèrent le contenu audio. En Espagne, pas tant que ça, c’est vrai.

    • Peut être consommé dans des circonstances particulières (cyclisme/course).
    • Il est compatible avec tout appareil
    • En étant capable de moduler la voix, les émotions peuvent être transmises.
    • Il est éditable, vous pouvez introduire plusieurs pistes de sons ou d’autres audios.
  • Cours

Cette option est également assez courante, notamment pour les professionnels indépendants qui lancent des infoproduits et veulent les rentabiliser.

    • Ils peuvent être parfaitement automatisés.
    • Vous pouvez lancer un « échantillon gratuit » (une version abrégée du cours) en guise d’entrée en matière pour qu’ils s’abonnent à la version étendue (payante).
    • Il est très efficace pour capturer des pistes de haute qualité.
  • Modèles

Votre Buyer Persona peut avoir besoin d’un modèle ou d’un modèle de base pour développer son activité professionnelle.

    • C’est un contenu que le responsable peut personnaliser a posteriori.
    • Il n’est pas complexe à développer.
  • Les livres blancs

Il s’agit d’une autre ressource téléchargeable, qui n’est pas aussi générique que l’ebook, mais qui résout une question plus précise ou spécifique.

    • Il s’agit d’une information spécialisée, donc elle est bonne pour votre image de marque.
    • Comme il s’agit d’un contenu plus spécifique, il peut servir à détecter une niche.
    • Il génère une segmentation de la base de données dans laquelle nous devrions inclure cette piste.
  • Newsletters  exclusives

Faites en sorte que vos utilisateurs fassent partie de quelque chose de spécial, non seulement ils s’abonneront à la lettre d’information que vous envoyez par défaut à l’ensemble de votre communauté, mais ils recevront un contenu spécifique.

    • Vous pouvez laisser l’utilisateur décider de la fréquence à laquelle il souhaite recevoir votre courrier électronique (hebdomadaire, quotidienne, mensuelle).
    • Vous pouvez les laisser décider du sujet exclusif sur lequel ils souhaitent recevoir des courriers.
  • Bonification ou réduction

Ne vous laissez pas abattre, les bons et les codes de réduction fonctionnent parfaitement bien et font souvent des miracles.

    • Utilisez votre créativité et assurez-vous qu’il ne s’agit pas de quelque chose qui sort de l’ordinaire.
    • Vous pouvez jouer avec un #hashtag
    • Très utile si votre entreprise est un commerce électronique.
  • Webinaires

Dans presque tous les secteurs, les webinaires comme moyen d’attirer des abonnés battent leur plein.

    • Ils génèrent une forte augmentation du nombre d’abonnés
    • Bien qu’il puisse s’agir d’un événement ponctuel, vous pouvez l’envoyer par courrier électronique à vos prospects.
    • Produire un retour d’information instantané
    • Vous pouvez générer des interactions sur les réseaux sociaux via hashtag
    • Permet d’humaniser la marque
  • Nouveau lancement

L’attente est la magie du marketing. Vous lancez peut-être un nouveau produit ou service, pourquoi ne pas en parler à vos clients potentiels et les encourager à vous donner leur adresse électronique ?

  • Cela vous donnera une idée de la demande.
  • Une fois le produit lancé, vous aurez un quota d’utilisateurs déjà convertis en prospects avec lesquels vous pourrez commencer à travailler.
  • Faites-leur savoir à quel point ils sont importants pour votre marque.
  • Rappelez-leur l’exclusivité à laquelle ils auront accès s’ils s’abonnent au préalable.

Appels à l’action (CTA)

  • Rendre le CTA clair et précis

Que les choses soient claires et que le chocolat du CTA le soit aussi. Ne laissez aucune ambiguïté et ne laissez aucune place à d’autres interprétations. Si vous proposez un webinaire gratuit, votre CTA ne doit pas dire « s’inscrire », mais quelque chose en rapport avec ce webinaire.

  • Plus qu’un simple bouton

Pas trop petit, pas trop grand. Ne le laissez pas passer inaperçu, ne le laissez pas se fondre dans le fond de la page, mais ne le laissez pas non plus être trop agressif. Prenez soin de tous les détails car un CTA n’est pas qu’un simple bouton.

  • Dans le coin le plus visible

L’endroit où vous le placez est important car la visibilité est fondamentale.
Si votre page est trop longue, et que l’utilisateur doit faire défiler beaucoup de choses, replacez-la après un intervalle raisonnable.

  • Couleurs : à travers l’arc-en-ciel

Les opinions sur la couleur du bouton sont diverses. Par exemple, la couleur rouge est controversée : certains disent qu’elle provoque une forte réaction émotionnelle, d’autres disent qu’elle fonctionne comme le « stop » des feux de circulation. Gardez également à l’esprit la couleur avec laquelle vous allez le contraster, la couleur du texte doit correspondre à la couleur du bouton.

Si vous ne voulez pas prendre de risques, l’orange est généralement la couleur la plus recommandée.

  • S’identifier et aller directement à l’émotion

L’une des plus grandes préoccupations des gens lorsqu’ils laissent leur courrier électronique est la difficulté qu’ils auront à se désabonner. Pourquoi ne pas se connecter à cette émotion, « rassurer » l’utilisateur ?
Renversez cette peur et profitez-en.

Puis-je vous donner un exemple ? Regardez, c’est la page d’accueil de Netflix. Remarquez comment cette marque profite de cette peur et l’utilise à son avantage.

Dans le texte, Netflix rassure l’utilisateur sur le fait qu’il peut se désabonner à tout moment. Juste en dessous, on trouve le bouton d’abonnement. Le texte du bouton correspond exactement à l’offre de la marque : « Profitez d’un mois gratuit ». Notez également qu’elle utilise la couleur rouge dans les appels à l’action primaires et secondaires, qui est également la couleur du logo de la marque.

Prenez soin de votre blog

La création constante de contenu se fait surtout sur le blog. Les offres sont des efforts importants qui sont créés pour capter plus d’abonnés, mais le contenu de qualité d’un blog génère lui-même de nombreuses pistes vers la marque.

  • Changez le titre de votre contenu à plusieurs reprises

Tant que vous vous en tenez aux mots-clés que vous avez définis pour chaque contenu, variez les titres chaque fois que cela est possible. Examinez vos CTR, évaluez comment cela a fonctionné pour vous et continuez à comparer.

  • Créer plus de contenu associé à une offre

Si une offre a bien fonctionné pour vous, ne la laissez pas mourir et créez davantage de contenu en rapport avec elle.

  • Joignez les formulaires d’inscription à la fin de vos postes

Nul doute qu’un billet de qualité incitera vos lecteurs à revenir. C’est votre meilleure marque et le moyen le plus naturel d’établir la confiance avec vos clients potentiels.

Leads et les réseaux sociaux

La capacité des réseaux sociaux à générer des opportunités commerciales a toujours été remise en question. C’est ainsi qu’ils ont vu apparaître des formats conçus spécifiquement pour la génération de prospects. Je vais me concentrer sur les deux que je considère comme les plus puissants : Twitter et Facebook

  • Twitter

L’option vedette de ce réseau social pour attirer des clients potentiels est la carte de génération de prospects. D’un simple clic, sans avoir à remplir de formulaires et sans avoir à « donner son adresse e-mail », l’utilisateur sera enregistré s’il est intéressé par votre offre.

    • C’est un moyen rapide et propre de collecter des adresses électroniques.
    • L’utilisateur est enregistré sans trop de problèmes car il s’inscrit avec l’adresse électronique qu’il a utilisée pour s’inscrire sur Twitter.
    • C’est un moyen sûr, en effet les mentions légales correspondantes sont obligatoires.
    • Il comporte un texte du tweet, une image et un CTA (appel à l’action)
    • Le CTA est entièrement personnalisable avec le message que vous souhaitez et, sous la photo, vous pouvez également inclure un message qui encourage encore plus à interagir avec la carte, en parlant de l’avantage que l’utilisateur peut en tirer.
    • Vous pouvez mesurer les résultats et effectuer des tests A/B avec différentes cartes.

Les possibilités de créer une stratégie Twitter sont très variées.

  • Facebook

La solution de Zuckerberg est le Facebook lead Ads, un format qui vous permet de saisir les données de vos prospects potentiels sans qu’ils aient à quitter Facebook. Ce type de publicité facilite l’échange de données entre les marques et les clients.

    • C’est un moyen assez simple de demander des données à votre public cible.
    • Facebook reconnaît automatiquement les données de chaque utilisateur, il suffit de cliquer sur « Envoyer » dans le formulaire.
    • Elle est beaucoup plus puissante que l’option publicitaire traditionnelle lorsqu’il s’agit de capter davantage de pistes.
    • Obtenir le trafic sur la page d’accueil

Utiliser le marketing vidéo

La vidéo a un pouvoir de diffusion beaucoup plus puissant que l’écrit. Non seulement vous pouvez intégrer plus d’informations, mais cela peut être beaucoup plus convaincant. Il devrait s’agir de courtes vidéos qui vont droit au but.

  • Parlez directement à votre public

Pensez à leurs besoins. Analysez le profil de votre acheteur et adaptez votre langage – même le langage corporel – à cet utilisateur.

  • Bref et précis

Le mieux pour ce type de vidéo est de ne pas dépasser une minute. Allez droit au but.

  • Faites attention à son emplacement

Il est conseillé de placer la vidéo avant le défilement de la page. Dans cette position, vous augmentez la probabilité de visualisation.

  • Vidéos explicatives

Ce ne sera pas toujours possible, mais s’il s’agit d’un service ou d’un produit, il faut être très explicatif pour encourager la conversion. Si vous allez donner un cours, par exemple, mentionnez ses caractéristiques et tous les avantages d’y accéder.

  • Dites merci avec le sourire

Inclure également une vidéo sur la page de remerciement. Oui, bien sûr, vous pouvez le faire avec un simple message texte. Mais croyez-moi, vos prospects apprécieront ce petit plus si vous enregistrez une vidéo leur disant à quel point votre marque est heureuse de les avoir comme abonnés.

Vos clients sont vos défenseurs

La dernière étape d’une bonne stratégie de marketing entrant est que ces prospects, une fois convertis en clients, agissent comme promoteurs de la marque elle-même. Elle est souhaitable et cette dernière étape est ce qu’on a toujours appelé le « bouche à oreille ». Si vous avez déjà des clients satisfaits, laissez-les parler pour vous.

  • Clients satisfaits, bienvenue sur votre page d’accueil

Si vous avez des clients satisfaits de votre produit ou service, indiquez leurs opinions positives sur votre page d’accueil. Il constituera une excellente incitation pour les nouveaux abonnés.

Tester et retester

Dans le passé, les décisions du département marketing avaient des conséquences plus graves. Une fois la campagne lancée, les chances de la faire reculer étaient plus minces. Le monde numérique est le scénario parfait pour tester, mesurer et ajuster les changements si nécessaire.

  • Faites des tests A/B pour valider vos décisions

Cela vous permettra de faire une simple étude comparative de votre campagne. Vous pouvez modifier la conception et/ou le message et analyser lequel fonctionne le mieux.

  • Modifier le message principal

Créez plusieurs versions de votre message principal et testez chacune d’entre elles. Jouez même avec la taille de la police et la couleur du texte. N’oubliez pas que conception et copie vont toujours de pair et que vous ne le savez pas.

  • Appel à l’action

Nous nous sommes penchés plus tôt sur certains aspects des CTA, mais concentrons-nous maintenant sur le test de nos boutons également. Modifiez le message du CTA et assurez-vous qu’il est bien connecté à votre utilisateur. Modifiez la couleur du bouton. Jouez avec les différentes variables.

  • S’adapter en permanence : de A/B à A/B/C/D

De nouvelles idées ? Mettez-les en pratique. Ne vous arrêtez pas au premier test A/B. Les résultats du brainstorming doivent être testés non pas une ou deux fois, mais plusieurs fois. Jouez avec différentes versions et faites plusieurs tests A/B/C/D.

Plugins pour capter les abonnés

  • Utilisez des plugins qui vous facilitent la tâche

Les plugins sont un excellent moyen de capturer des courriels. Elles sont particulièrement fonctionnelles si on les relie au contenu généré sur le blog. Mais quelles fonctions doit-on demander à un plugin pour capturer des pistes ? Examinons les trois plus fondamentales :

    • Les formulaires dans la barre latérale : ils peuvent rester fixes et l’utilisateur doit laisser volontairement ses données parce que quelque chose dans notre contenu l’y incite.
    • Les formulaires pop-up : ils peuvent apparaître après un certain délai fixé par l’administrateur. Je ne suis pas un grand défenseur des pop-ups, mais je reconnais qu’ils génèrent un bon nombre d’abonnés.
    • Formulaires à la fin des messages : Si l’article est de qualité, il ne sera pas étrange que l’utilisateur accepte d’en recevoir d’autres si vous profitez de ce même moment pour leur demander leur e-mail.

Examinons donc certains de ces outils avec un résumé de leurs principales caractéristiques et fonctions :

Sumome

Il s’agit d’un plugin très complet et son plan gratuit comprend de nombreuses options.

  • Il vous permet de partager des images de vos articles directement, en passant simplement sur l’image.
  • Il est très facile à utiliser.
  • Il vous laisse un bon rapport d’analyse.
  • Création de pop – ups.
  • Il comprend des cartes de chaleur, ce qui est une option très intéressante, surtout si elle est gratuite.
  • C’est un plugin très utilisable.
  • Inconvénients : il n’est pas léger et ne permet pas beaucoup d’options de personnalisation.

Thrive Leads

Peut-être celui qui a la meilleure évaluation et bien qu’il ne soit pas gratuit, il compense tous les services qu’il fournit.

  • Facile à installer.
  • Bien qu’il offre de nombreuses options et soit très puissant, il ne nécessite pas de connaissances techniques particulières de la part de l’administrateur.
  • Analytique : il produit un rapport très complet.
  • Test A/B. Il vous fournit ce comparatif afin que vous puissiez décider quelle forme vous convient le mieux et aller affiner la stratégie.
  • Options : Pop-up ou Lightbox, Ruban, Sous forme de contenu, Slider…
  • Probablement le plus complet des plugins de génération de plomb.

OptinMonster

Une autre qui a également une bonne réputation et qui est une option très professionnelle. La configuration est assez souple.

  • Grâce aux tests A/B, il vous permet de comparer l’efficacité des formulaires que vous mettez en œuvre.
  • Les statistiques qu’ils proposent sont également très détaillées.
  • Inconvénients : la version complète du plugin n’est pas vraiment bon marché.

Magic Action Box

Il vous permet de concevoir et de personnaliser de manière avancée toutes sortes de formulaires capables de transformer les visiteurs en abonnés.

  • Segmentation : vous pouvez créer des listes et les relier aux formulaires. Il est ainsi possible d’avoir des cases d’abonnement pour certaines listes et ainsi de classer vos abonnés.
  • Il peut être lié à d’autres plugins tels que Mailchimp pour envoyer des abonnés à certaines listes et pour développer une campagne de marketing par courriel plus efficace.
  • Il vous permet d’insérer un code Opt-in depuis MailChimp ou Aweber.
  • Il est intégré à Google Analytics.

Copywriting : le pouvoir de persuasion

  • Optimisez vos textes web

Tout au long de ce billet, vous m’avez vu mentionner à plusieurs reprises l’importance de la rédaction. La raison en est que la façon dont vous utilisez les mots dans votre contenu, vos pages de renvoi, vos CTA, vos courriels, etc. est fondamentale pour la conversion.

L’objectif de vos textes doit être de persuader les utilisateurs en fonction des objectifs de chaque étape de votre stratégie. Il ne s’agit pas seulement de ce que vous dites, mais aussi de la façon dont vous le dites.

    • Captez l’attention de vos prospects.
    • Ecrire sur votre blog ou votre site web.
    • Comment être précis et donner un message clair sur qui vous êtes et quel service vous offrez.
    • Reconnaître le ton sur lequel vous devez parler à votre public.
    • Rédaction d’une page « À propos ».

Vous avez les clés pour obtenir des clients et des leads, maintenant c’est à votre tour d’obtenir des leads.

Merci beaucoup d’avoir lu le post et j’espère que vous avez apprécié cet article. Nous espérons que vous pourrez mettre certaines de ces idées en pratique. Plus vous en utiliserez, plus vous aurez de chances d’obtenir des pistes. Je vous ai dit 35 idées, mais je suis sûr qu’il y en a beaucoup plus !

Découvrez également :