25 conseils pour réussir un entretien d’embauche

Si vous êtes à la recherche d’un emploi, vous trouverez peut-être ces informations intéressantes. Il existe 25 conseils pour bien se préparer et faire un bon entretien d’embauche dans le domaine du marketing, de la publicité ou de la communication. Bien qu’elles puissent réellement s’appliquer à d’autres secteurs, êtes-vous prêt à montrer le meilleur de vous-même ?

Vous recevez un appel sur votre téléphone portable, vous y répondez et la personne à l’autre bout du fil prend rendez-vous pour un entretien d’embauche. On devient nerveux, on est bloqué et on sait à peine quoi dire. Attention, car il est temps de mettre notre plan en action. Restez calme, prenez une grande respiration, prenez un crayon et du papier, et n’oubliez pas de vous procurer ces informations avant de raccrocher :

  • le nom de la personne de contact et son numéro de téléphone
  • date, heure et adresse de la nomination
  • l’entreprise et le service qui vous convoque
  • le type d’entretien que vous allez avoir
  • et le nom de la personne que vous allez rencontrer

Oui, en plus, vous pouvez obtenir les détails du poste, super. C’est un bon début ! Quoi qu’il en soit, ne vous inquiétez pas, je vais vous donner les détails maintenant.

Mener une pré-enquête

Depuis le moment où vous recevez l’appel jusqu’au jour de l’entretien, vous avez le temps d’activer le protocole d’action dans ces cas. L’important est de se mettre au travail le plus tôt possible pour être le mieux préparé possible. Tout d’abord, obtenez autant d’informations que possible sur l’entreprise, l’emploi et l’examinateur.

L’entreprise

Cherchez sur Google l’entreprise et voyez tout ce qui apparaît à son sujet sur la première page des résultats. Visitez leur site web, regardez l’histoire de la marque, leur mission, leur vision, leurs valeurs, les services ou produits qu’ils proposent, leur spécialité, le type de clients qu’ils ont, le style de communication qu’ils utilisent et l’équipe. Je vous invite à regarder attentivement toute la page et à en prendre note.

La position

Dans le premier appel que vous recevez, vous devez demander le poste pour lequel ils recherchent un candidat. Essayez au moins de connaître le service. Ensuite, une autre option consiste à consulter les portails de l’emploi. L’entreprise peut avoir publié cette offre d’emploi et vous y trouverez tous les détails sur les compétences requises, les fonctions et les caractéristiques de l’emploi.

L’interviewer

Il y a généralement trois choix concernant la personne qui vous interroge. Il peut s’agir d’une personne des ressources humaines, d’une agence de travail temporaire ou directement du chef ou du directeur du service. Dans ce dernier cas, je vous suggère de rechercher la personne dans les réseaux sociaux, de commencer à la suivre, de faire attention à sa façon de s’exprimer et au type de contenu qu’elle partage. Au moins, vous avez une idée de son apparence, vous voyez son visage et vous n’allez pas à l’aveuglette à l’entretien. Cela vous donnera confiance.

Suivre le blog de l’entreprise et les réseaux sociaux

Je vous recommande de suivre les blogs et les réseaux sociaux des entreprises dans lesquelles vous souhaitez travailler ou collaborer. Et pas seulement cela. Lisez le contenu qu’ils publient, laissez des commentaires sur leurs articles à valeur ajoutée, partagez leurs posts sur les réseaux sociaux en mentionnant leurs comptes, réagissez à leurs publications sur Twitter et Facebook (retweet, like, share, comment…)… Bref, restez actif sur leurs plateformes numériques et donnez leur un feedback. C’est la meilleure façon de manifester son intérêt de nos jours. Surtout si l’on parle du secteur du marketing, de la publicité et de la communication.

#Conseils pour un entretien d’embauche : suivez le blog et les réseaux sociaux de l’entreprise ! #job

Demandez quel type d’entretien d’embauche vous allez avoir

Les entretiens d’embauche durent généralement environ 30 minutes. C’est le temps qu’il vous reste pour convaincre le recruteur de votre valeur. Avant de vous rendre au rendez-vous, vous devez savoir quel type d’entretien vous allez avoir. En général, il y a deux options :

Individuel

Vous êtes seul avec l’interviewer et la conversation que vous avez peut être :

  • Dirigé. On vous demande de remplir un questionnaire qui comprend les mêmes questions pour tous les candidats. L’essentiel est d’être clair et bref dans vos réponses.
  • Gratuit. La personne qui vous interroge vous laisse libre et est prête à parler de votre expérience en suivant les directives que vous avez fixées. La conversation est plus fluide, sans scénario prédéterminé. Dans ce cas, il est préférable de raconter votre histoire dans l’ordre chronologique, en soulignant vos points forts et en indiquant clairement ce que vous pouvez apporter à l’entreprise.
  • Mixte. Ce modèle d’interview est assez courant. Il s’agit d’un mélange entre le premier et le second. Il existe un questionnaire de base avec des questions fermées mais, en même temps, elles vous laissent de l’espace pour porter le discours dans votre domaine et prendre l’initiative.

En groupe

Ils vous réunissent avec plusieurs candidats (10 maximum) et vous présentent une situation à résoudre ensemble. Le recruteur examine des aspects tels que le travail d’équipe, le leadership, la communication, les relations interpersonnelles et les compétences de chaque individu.

Le mieux est de rester calme, de ne pas monopoliser le discours, de ne pas entrer dans la polémique, d’écouter les autres, de respecter les opinions et de contribuer au maximum en donnant la parole aux autres. Ce modèle d’interview n’est pas courant dans le marketing, la communication et la publicité, mais je vous le dis au cas où.

Retouchez votre CV

Entretien d’embauche pour le CV Lorsqu’ils vous convoquent à un entretien d’embauche, on suppose qu’ils ont vu votre CV et qu’ils l’ont aimé. Toutefois, vous devez vous rendre au rendez-vous avec votre CV mis à jour sur papier ou au format PDF à l’intérieur d’une clé USB. Lorsque vous disposez d’informations précises sur l’entreprise et le poste qu’elle vous propose, retouchez et adaptez votre CV en mettant en évidence l’expérience et les compétences qui correspondent le mieux à ce qu’elle recherche. Si vous avez besoin de conseils, voici 20 conseils pour faire un bon CV.

Mettez à jour et complétez votre profil Linkedin

Une des premières actions que le recruteur de l’entreprise qui vous appelle va faire est de vous rechercher sur Linkedin. Vous le savez, n’est-ce pas ? C’est le premier réseau social professionnel au monde. Vous devez avoir votre profil complet, mis à jour et actif sur la plateforme. Comme dans le CV, je vous suggère de mettre en avant les emplois et les compétences qui correspondent le mieux au poste pour lequel vous avez été appelé. Si cela peut vous aider, voici quelques recommandations pour le Personal Branding sur Linkedin et d’autres réseaux sociaux.

#Conseil pour un entretien d’embauche : retouchez votre Linkedin et mettez en évidence ce qui correspond au poste

Revoir votre parcours professionnel

Pendant l’entretien, les nerfs peuvent vous faire oublier quelque chose d’important. Pour éviter que cela ne se produise, vérifiez au préalable votre parcours professionnel, examinez toutes les informations figurant sur votre CV et marquez les emplois que vous souhaitez mettre en avant. Je vous dis cela pour que vous puissiez y réfléchir et ne pas vous en remettre à l’improvisation. Lorsque vous le racontez au cours de l’entretien, faites-le dans l’ordre chronologique et de manière agréable en utilisant le récit et en introduisant quelques informations plus personnelles.

Préparez votre pitch de présentation

Il est bon de préparer un pitch de présentation au cas où vous en verriez l’occasion. Il s’agit d’un discours, d’environ 2 minutes au maximum, où vous vous présentez, mettez en évidence votre spécialité, vos points forts et dites ce que vous pouvez apporter. Vous devez vous concentrer sur le plus pertinent, et non sur le plus récent, en réfléchissant à la manière d’apporter une solution aux besoins de l’entreprise. Attirer l’attention et être convaincant sont les objectifs de ce message. Je suggère que lorsque vous le préparez, vous le répétiez plusieurs fois devant une personne de confiance. Alors, demandez leur avis. Je suis sûr que cela vous aidera à l’améliorer.

Faites une liste des questions possibles et répétez les réponses

Réfléchissez aux questions qui pourraient vous être posées et répétez les réponses, seul ou devant une personne de confiance. Cela vous apporte la tranquillité d’esprit et vous fait vous sentir plus en sécurité. Lorsqu’on vous le demande, écoutez attentivement ce qui est proposé et ne vous pressez pas. Essayez de faire en sorte que vos réponses soient toujours adaptées à l’emploi auquel vous postulez.

Soyez conscient de votre réaction aux questions qui vous sont posées

Il peut y avoir des questions plus difficiles et plus engagées auxquelles vous devez répondre avec diplomatie mais aussi avec honnêteté. Il faut s’y préparer. Ne pas répondre n’est pas la meilleure solution car ils peuvent penser que vous cachez quelque chose. Cependant, lorsque vous êtes confronté à des questions telles que la religion, la politique, la sexualité ou des sujets plus intimes, vous pouvez toujours dire que vous « ne pensez pas que ces questions sont pertinentes pour le travail ».

Voici quelques réactions possibles :

Quelles sont vos faiblesses ?

Cette question est assez courante. Je vous recommande de ne pas mettre en avant les faiblesses qui pourraient poser problème pour ce poste. Par exemple, si vous êtes interviewé pour rejoindre le département marketing en ligne d’une entreprise, ne dites pas que vous êtes un expert en informatique et en technologie. Choisissez une faiblesse qui ne semble pas si mauvaise de l’extérieur.

Avez-vous déjà été au chômage ? Depuis combien de temps ?

Comme tout au long de l’interview, vous êtes ici aussi intéressé à être honnête, bien que je vous suggère d’adoucir votre réponse et de lui donner une tournure. Vous pouvez dire oui, mais vous pouvez aussi dire comment vous avez profité de ce temps (cours, autres entretiens d’embauche, collaborations occasionnelles…). Si vous faites référence à la situation de travail difficile que nous avons vécue et que, de plus, vous montrez que vous n’avez jamais été « coincé », l’impression que vous faites est positive.

Pourquoi avez-vous été licencié ?

Il prépare une réponse professionnelle à cette question et, surtout, il transmet la motivation et l’enthousiasme face aux nouveaux défis. Ne montrez pas que vous êtes touché par l’esprit ou ne critiquez pas la décision de votre ancienne entreprise, de votre patron ou de vos collègues.

Faites une liste de vos doutes

Liste de contrôle pour l’entretien d’embaucheDressez une liste de toutes les questions que vous vous posez sur l’emploi et l’entreprise. Si, pendant l’interview, vous voyez le bon moment pour les faire, vous pouvez sortir le journal et les lire calmement. Cela montrera que vous vous êtes préparé et que vous êtes intéressé, donc plus de points en votre faveur !

Ne demandez pas à la première occasion un changement d’horaire, de salaire, de vacances ou de type de contrat. Il est préférable que ces sujets soient abordés par l’interviewer. Toutefois, assurez-vous d’avoir les conditions dans lesquelles vous voulez travailler et la fourchette économique que vous souhaitez recevoir au cas où on vous le demanderait.

Ne quittez pas un entretien d’embauche sans poser toutes vos questions sur l’emploi et l’entreprise

Réfléchissez bien aux vêtements que vous allez porter

Même si cela semble être la partie la plus frivole, elle a aussi son importance. Avec les vêtements, les accessoires et la coiffure, nous communiquons des données sur nous. Souvent, la première impression que l’on fait est décisive, alors il vaut mieux ne pas prendre de risque, vous ne pensez pas ?

Bien sûr, cette section dépend beaucoup du secteur dans lequel vous évoluez. Le monde du droit n’est pas le même que le monde de l’art ou de la publicité. En tout état de cause, d’une manière générale, le mieux est d’éviter les éléments qui détournent l’attention de l’autre (accessoires très bruyants ou bruyants, tatouages frappants, maquillage excessif…) et d’opter pour un style simple.

Pensez que vous devez transmettre une image professionnelle et cherchez les vêtements les plus appropriés dans votre garde-robe.

Dormir suffisamment et être à l’heure

Ponctualité dans les entretiens d’embaucheEtre reposé est essentiel pour tout donner. Cette nuit-là, essayez de dormir 8 heures et le jour suivant, arrivez à l’heure pour l’entretien. Si vous vous présentez en retard, vous avez beaucoup de bulletins de vote, donc vous n’obtenez pas le poste.

Saluer avec un sourire et une poignée de main

Le sourire et la cordialité sont vos alliés lors d’un entretien d’embauche. Lorsque vous rencontrez l’autre personne, à moins qu’elle ne soit disposée à vous saluer par deux baisers, vous vous serrez généralement la main (ni trop ferme ni trop lâche).

Appelez l’interviewer par son nom

Ce sont de petits détails, mais ils en disent long sur le candidat. Si vous connaissez le nom de l’interviewer depuis le début de la réunion et que vous vous adressez à lui par son nom, cela indique que vous avez pris la peine de demander et de vous en souvenir. Encore une fois, vous montrez de l’intérêt.

Autre chose. Si le recruteur s’appelle par son prénom et qu’il a votre âge ou moins, vous ferez généralement de même. Mais si ce n’est pas le cas, par politesse, vous devez le traiter comme vous le faites.

#Conseils pour un entretien d’embauche : appelez l’interlocuteur par son nom et surveillez votre posture

S’asseoir droit, les deux pieds sur le sol

Avec le langage corporel, nous transmettons autant qu’avec le langage verbal. Lorsque vous vous asseyez, faites-le dans une posture droite et les deux pieds sur le sol, plutôt que de croiser les jambes.

Ne croisez pas les bras et ne gardez pas vos mains cachées

Les mains doivent être à portée de vue de l’enquêteur. Utilisez vos bras pour soutenir et renforcer ce que vous dites, mais faites attention aux gestes exagérés. Si vous bougez trop, vous pouvez transmettre ou provoquer de la nervosité. Faites également attention au mouvement de vos pieds et de vos jambes, parfois il est inconscient et peut vous trahir.

Regardez l’interviewer dans les yeux

Avec cela, vous transmettez la confiance et la sécurité.

#Conseils pour un entretien d’embauche : ne cachez pas vos mains, regardez dans les yeux et tenez-vous droit

Écoutez attentivement et n’interrompez pas l’interviewer

Si vous passez votre temps à lâcher votre discours sans faire attention à ce que dit l’interviewer ou à ce qui se passe dans la salle, vous perdez de nombreuses occasions de savoir exactement ce qu’il recherche ou ce qu’il propose.

Dès le premier instant, vous devez être conscient, avec tous vos sens activés, afin de ne rien manquer. Il est très important d’être éveillé et concentré. Ne vous inquiétez pas, à un moment donné, vous aurez l’occasion de dire ce que vous aviez préparé.

Parlez clairement, de manière concise et sans hésitation

Attention à ne pas parler trop vite. Il est préférable de prendre les choses lentement, de réfléchir à chaque réponse et d’essayer d’aller droit au but, sans trop se perdre dans les détails ou s’égarer.

#Conseils pour un entretien d’embauche : écouter attentivement, répondre de manière claire et concise

Utiliser un langage simple et positif

Parlez simplement et positivement. N’utilisez pas un langage excessivement technique, surtout si la personne qui vous interroge vient des ressources humaines ou d’une agence de travail temporaire. Soyez compris par tous, même s’ils ne sont pas des experts dans votre secteur.

Mais attention, être naturel et utiliser un langage simple ne signifie pas avoir recours à des expressions trop désinvoltes ou familières. Essayez de les éviter. Ne dites pas que vous êtes nerveux ou que vous avez besoin de ce travail, et ne parlez pas de vos faiblesses ou de vos points faibles.

Un dernier conseil sur la langue : ne critiquez pas les entreprises pour lesquelles vous avez déjà travaillé ni les autres professionnels. Il ne dit pas grand-chose sur vous. Des mots comme « non », « haine » ou « jamais » sont interdits dans une interview.

Ne répondez pas par des monosyllabes

Il ne vous convient pas de répondre par des monosyllabes. Parfois, plus que le contenu de la réponse, l’enquêteur est attentif à la façon dont vous vous exprimez, à la façon dont vous communiquez et à la capacité de transmission de votre professionnel. C’est encore plus vrai si vous êtes dans le domaine du marketing, de la communication ou de la publicité.

Lors d’un entretien d’embauche, ne répondez pas par des monosyllabes. 20 secondes à 2 minutes, c’est l’idéal !

Être honnête, ne pas mentir

Vous savez que le mensonge a les jambes très courtes et que, tôt ou tard, il se retourne contre vous. Vous ne devez pas prétendre être ce que vous n’êtes pas. Si on vous demande quelque chose que vous ne savez pas ou une expérience que vous n’avez pas, vous pouvez le reconnaître, mais toujours avec une attitude positive : soyez ouvert et désireux de continuer à apprendre.

Par exemple, imaginez que vous êtes un gestionnaire de communauté et qu’on vous demande si vous êtes officiellement certifié en Google Analytics. Si vous êtes vraiment intéressé par le poste, vous devriez dire quelque chose comme « Je n’ai pas encore été certifié mais je l’avais déjà en tête. Je suis très intéressé à en apprendre davantage sur l’analyse et à continuer à m’améliorer. Si c’est nécessaire pour le travail, je me mets rapidement au travail, je m’entraîne et je passe l’examen ».

Soyez poli

C’est un conseil évident et plein de bon sens, mais cela ne fait pas de mal de se rappeler d’être poli. Il est important de dire « s’il vous plaît », « merci », de ne pas aller à l’entretien avec un chewing-gum dans la bouche, d’enlever ses lunettes de soleil ou son chapeau (si vous en portez un), de ne pas fumer et d’entrer avec son téléphone portable éteint ou en sourdine.

L’éducation est fondamentale dans un entretien d’embauche : pas de chewing-gum, pas de casquettes, téléphones portables éteints

Montrez votre intérêt et remerciez-nous en nous disant au revoir

Ne partez pas sans demander comment se déroule le processus de sélection et soyez reconnaissant d’avoir été convoqué pour l’entretien.

Prenez soin de votre présence en ligne

La meilleure façon de se préparer à un entretien d’embauche est le travail quotidien. Dès maintenant, je vous encourage à prendre soin de votre présence en ligne. Aujourd’hui, et plus encore à l’avenir, l’internet est la meilleure plateforme pour trouver de bonnes opportunités d’emploi.

Votre meilleur CV est celui qui apparaît sur Google à votre sujet. Créez votre propre blog où vous pourrez montrer votre spécialité, publier du contenu de qualité sur votre secteur, être présent dans les principaux réseaux sociaux (Linkedin, Twitter, Google+), y être actif et sociable, élargir votre réseau de contacts…

En bref, profitez pleinement de l’internet.

Conseils pour les entretiens d’embauche Racontez-nous votre expérience, elle peut aider le reste

C’est une question de pratique. Plus vous passez d’entretiens d’embauche, plus vous êtes calme et préparé pour le prochain. Je vous invite maintenant à nous faire part de votre expérience et à contribuer à ce poste. Quel conseil donneriez-vous ? Avez-vous déjà été surpris par quelque chose d’inattendu lors d’un entretien d’embauche ? Grâce à vos contributions, vous aiderez de nombreuses personnes qui se trouvent dans cette situation.

Beaucoup de succès dans la recherche d’un emploi et de nouvelles opportunités ! ? ?

Plus d’articles emploi :