11 idées de curriculum vitae

Le bon choix de l’une ou l’autre typologie lors de la préparation du Curriculum Vitae peut être décisif pour l’entretien d’embauche. C’est pourquoi nous allons aujourd’hui analyser les différents modèles de curriculum vitae avec lesquels nous pouvons jouer et voir quelques exemples qui nous aident à mieux les comprendre.

Idées de curriculum vitae

Quel que soit le type que vous choisissez, l’essentiel est d’être cohérent et constant dans votre présentation. Avant de s’aventurer dans un style quelconque, il est important de décider lequel est le plus approprié pour notre objectif.

Même une personne ayant un court historique professionnel ou académique peut obtenir un résultat riche et intéressant si elle sait bien jouer avec les avantages de chaque modèle.

Modèle américain

Il est fréquemment utilisé par les entreprises aux États-Unis, en particulier par les jeunes diplômés universitaires.

  • Il occupe un maximum de deux pages.
  • Il se caractérise par le fait que les données personnelles sont placées dans l’en-tête de la page sous forme de papier à en-tête.
  • Cette zone établit une liste de références afin de fournir à l’intervieweur uniquement ce dont il a besoin pour cette offre spécifique.
  • Il se distingue par sa brièveté et sa concision.
  • Il est très efficace pour susciter l’intérêt et attirer l’attention du recruteur.

Le modèle européen (Europass)

Il est plus long et plus détaillé que la version américaine que nous venons de voir. Il offre plusieurs sections : données personnelles, études, activité professionnelle et informations complémentaires d’intérêt.

  • Il est facile à remplir car il suffit de remplir chaque section et d’enlever celles qui ne nous intéressent pas.
  • Les données personnelles se trouvent généralement dans la première section.
  • La section consacrée aux langues est accompagnée d’un tableau où placer les différents niveaux selon la nomenclature du Cadre européen commun de référence pour les langues. Selon lequel : Niveau : A1/A2 : utilisateur de base – B1/B2 : utilisateur indépendant – C1/C2 : utilisateur compétent Cette typologie est principalement utilisée dans les portails de recherche d’emploi qui ont des formulaires à remplir avec ce format par défaut.
  • En général, vous devriez essayer de faire tenir toutes les informations sur une seule feuille, un côté d’une feuille DIN-A4 ou deux au maximum.
  • Que nous utilisions un CV américain ou européen, la première page aura le plus grand impact sur le recruteur. Assurez-vous que c’est là que les renseignements les plus pertinents sur votre profil sont recueillis

Assurez-vous d’inscrire les renseignements pertinents à votre profil sur la première page de votre #Curriculum

Modèle classique

Dérivé des CV universitaires ou de ceux mis en œuvre par les professionnels qui ont postulé à des postes dans l’Administration publique. C’est peut-être pour cette raison qu’elles sont particulièrement complètes et détaillées dans les informations sur le candidat.

Cette variante continue à respecter d’une certaine manière l’idée de l' »échelle », comme un axe. C’est-à-dire qu’un score a été généré à mesure que des exigences plus favorables pour le poste étaient satisfaites. Plus le candidat a suivi de cours ou de publications – souvent des enseignants ou des chercheurs – plus il a obtenu de points.

  • La règle est simple : plus le nombre de mérites est grand, plus la note sur l’échelle à appliquer est élevée.
  • Il est toujours utile pour les emplois générés par les administrations publiques.
  • Dans le secteur privé, il est encore favorable à des professions très spécifiques.
  • C’est une option favorable pour ceux qui peuvent présenter une longue histoire professionnelle
  • Totalement déconseillé pour ceux qui cherchent leur premier emploi

Modèle standard

Modèle d’échantillon de programme d’études Il s’agit d’un modèle qui est fabriqué avec soin et tact, puis reproduit en centaines d’exemplaires identiques. Le demandeur d’emploi, une fois satisfait de ce CV homogène, l’envoie à autant d’entreprises qu’il le juge approprié.

C’est peut-être la typologie la plus décadente, qui tend à disparaître. La réalité de la demande d’emploi exige l’adaptation du candidat au profil de l’entreprise qui l’embauche et au poste en particulier.

Modèle modulaire

Cette option est une alternative plus  » vivante « , disons. L’idée est d’avoir un modèle de base avec des modules bien définis. En d’autres termes, il consiste à faire rédiger un CV long et détaillé.

  • Une fois que le candidat a une position spécifique en tête, il sélectionne les paragraphes ou parties – les  » modules  » – qui lui conviennent dans chaque cas particulier.
  • Ils sont supprimés ou laissés comme intéressés à chaque fois selon l’offre A partir d’un modèle racine, un nombre infini de CV personnalisés peut être généré.
  • Il permet une grande liberté de création.

Un CV non personnalisé est un CV non lu.

Modèle chronologique

C’est un des habituels, c’est celui qui montre les événements classés selon le temps. Tant dans la section éducation/formation que dans l’expérience professionnelle, les jalons sont indiqués en fonction de la date à laquelle ils ont eu lieu.

La date joue un rôle décisif dans le schéma de ce programme.

Dans ce modèle, il y a deux variantes possibles :

  • Chronologique dans le sens direct : Les événements sont organisés en prenant comme point de départ les plus anciens et vont jusqu’aux plus modernes.
  • Chronologique dans le sens inverse : Les informations sont affichées de la plus récente à la plus ancienne. Cette option est généralement utilisée par les Américains.

Modèle fonctionnel

Si dans le cas précédent l’information était classée dans un ordre chronologique où la date était un élément important, dans la typologie fonctionnelle elle est un facteur secondaire.

  • Les informations sont placées selon l’ordre d’importance du poste de travail choisi et non selon l’ordre chronologique.
  • Il dispense généralement de dates et regroupe les activités en chapitres tels que : expérience en rédaction créative (copywriting), travail en équipe, expérience en marketing, etc.
  • Elle est recommandée lorsque vous souhaitez donner de la pertinence à certaines compétences spécifiques qui sont très liées au poste et pour détourner l’attention d’autres qualifications qui ne concernent pas si directement cette offre d’emploi.
  • Il est utile lorsque vous voulez obscurcir d’une manière ou d’une autre certaines périodes de temps qui sont vides sur le plan professionnel.
  • Principal avantage : il met en évidence les compétences nécessaires pour effectuer un certain travail.

Modèle combiné

Il peut être plus complexe à réaliser, car comme son nom l’indique, cette typologie combine le style chronologique et le style fonctionnel.

  • C’est un modèle plus complet et plus élaboré.
  • Le point de départ est l’approche fonctionnelle, qui organise l’information par domaines thématiques et qui est ensuite organisée en fonction de ce qui s’est passé dans le temps.
  • Il offre beaucoup de flexibilité et vous permet d’être aussi créatif que vous le souhaitez.
  • Toutefois, il ne s’agit pas d’un programme d’études produit en masse.
  • Vous devrez peut-être rédiger un curriculum vitae différent pour chaque emploi.

Autres modèles de curriculum vitae contemporains

Bien que ces modèles traditionnels soient encore utilisés aujourd’hui pour postuler à un emploi, les nouvelles technologies ouvrent de nouvelles possibilités pour le renforcer. Examinons trois options et voyons quels avantages elles offrent.

Modèle infographique

Le modèle info-graphique est en plein essor et il donne un aspect moderne et parvient à être très élégant s’il est bien élaboré. Maintenant que de nombreux CV ne finissent pas sur papier, mais restent souvent dans le nuage, cette option a beaucoup de place.

  • Des graphiques, des lignes, des tableaux entre autres éléments aident à montrer les données de façon plus visuelle.
  • Il donne une image professionnelle et différente du candidat.
  • Les images, bien utilisées, renforcent généralement la force du texte qui les accompagne.
  • Ils sont particulièrement utiles pour montrer graphiquement le niveau de connaissance que le travailleur possède sur un sujet, un programme ou même dans les langues qu’il maîtrise.
  • Pour obtenir un résultat final propre et convaincant, il est nécessaire de développer un travail préalable et de décider comment toutes ces informations vont être transmises.
  • Attention : Moins c’est plus. Un abus d’infographie pourrait finir par embrouiller le lecteur et vous exclure du processus de sélection.

CV en ligne

Une autre option créative qui gagne de plus en plus d’adeptes lorsqu’il s’agit de chercher un emploi est celle du CV en ligne.

  • Il s’agit d’une page personnelle conçue comme un curriculum vitae, c’est-à-dire comme une présentation de votre histoire affichée sur Internet, afin que tout le monde puisse y accéder.
  • Il vous permet de profiter de toutes les possibilités de la réalité 2.0 : support multimédia, contenu toujours frais, possibilité de partage, visibilité, etc.
  • Les possibilités du multimédia sont infinies : vous pouvez non seulement joindre une photo comme dans le CV habituel, mais aussi toutes celles qui vous semblent utiles.
  • N’oubliez pas la vidéo, votre arme la plus puissante quand il s’agit de convaincre.
  • Chaque fois que vous améliorez votre formation avec un nouveau cours, vous pouvez renouveler votre site Web. Vous pouvez le mettre à jour à tout moment, en ajoutant les nouveaux cours que vous avez suivis ou en élargissant votre expérience professionnelle. Il n’y a pas de limites de contenu, c’est un site web !
  • Conception entièrement personnalisable Grâce aux web analytics, vous aurez une idée du nombre de visites que reçoit votre CV et de votre stratégie pour vous faire connaître Il est conseillé d’utiliser le curriculum du web comme complément au curriculum traditionnel car il s’agit d’un type peu étendu de nos jours.
  • Pour l’instant, l’idée est d’inclure l’URL de votre site web dans votre CV afin que le recruteur puisse y accéder s’il est intéressé.

CV Vidéo

Le vidéocurriculum se développe et sur le web vous pouvez trouver pas mal d’exemples très bien réalisés. Elle peut être la clé qui vous permet de briller plus que vos concurrents et de vous démarquer une fois pour toutes.

La plus grande difficulté pourrait être de savoir quoi dire à la caméra, non ? Prenez votre temps, faites un petit brainstorming au préalable, trouvez les idées principales et élaborez une petite histoire. Qu’avez-vous étudié, quelles sont les choses qui vous motivent ? Racontez en détail votre expérience professionnelle et les réalisations que vous avez aidé votre entreprise précédente. Qu’attendez-vous de votre avenir professionnel, à quelles questions accordez-vous le plus d’importance ?

Bien sûr, bien que le CV Vidéo soit une arme très puissante, il peut être à double tranchant. Analysons donc ce nouveau modèle pour éviter les erreurs graves et profiter de tous ses avantages.

Avantages :

  • Il vous distingue clairement des autres candidats. De nos jours, il n’y a toujours pas beaucoup de gens qui osent ce format.
  • Vous pouvez transmettre non seulement avec des mots, mais en utilisant tout votre langage corporel.
  • Il vous permet d’ajouter plus d’informations sur vos antécédents scolaires ou professionnels.
  • Une fois téléchargé sur vos réseaux, vous serez accessible non seulement aux entreprises que vous choisissez, mais à beaucoup d’autres.
  • Il permet de mettre en évidence des qualités qui ne sont pas faciles à montrer dans l’interview. Vous êtes bilingue ou presque ? Prouvez-le ! Faites une partie du discours en anglais directement, afin qu’ils n’aient aucun doute que vous parlez anglais, arabe ou chinois.
  • Vous pouvez les amener dans votre domaine et être très convaincant.
  • Le fait que vous ayez travaillé sur un CV vidéo démontre de la proactivité et de la confiance en soi.
  • Cela montre que vous maîtrisez les nouvelles technologies et les nouveaux canaux de communication.

Attention :

  • Ne pas dépasser 5 minutes, idéalement 1,30 ou 2 minutes.
  • Il faut donner une image très, très professionnelle, oublier une vidéo improvisée.
  • Faites un script avec une bonne histoire, et mémorisez-la. Ne ressemblez pas à un robot !
  • Soyez frais, direct et surtout soyez vous-même.
  • Prenez toutes les précautions techniques que nécessite votre vidéo (bon éclairage, son clair, bien cadrer l’image…)
  • Il comprend des panneaux, qui vous aideront et surtout l’entraîneur.
  • N’oubliez pas la créativité.
  • N’imitez pas, ne copiez pas. Si vous êtes à la recherche d’inspiration – ce que je vous recommande – adaptez tout ce que vous trouvez à votre propre identité ou style.
  • Important : n’oubliez pas que tout cela a un but : obtenir un emploi, donc ne perdez jamais de vue la culture de l’entreprise et le poste pour lequel vous postulez.
  • Essayez d’être excitant. Rien ne marche mieux que les émotions.