10 professions avec un avantage pour travailler dans le marketing digital

Aujourd’hui, nous allons voir quelles compétences et connaissances complètent, enrichissent et donnent une base solide pour travailler et se recycler dans les différents profils de communication et de marketing en ligne des entreprises.

Si vous travaillez ou avez une formation dans le domaine de la communication, du marketing ou du design classique, il vous sera peut-être plus facile de contribuer au marketing et à la communication en ligne. C’est la conclusion à laquelle nous sommes parvenus après des années d’expérience dans la préparation de plus de 500 élèves dans notre école. Pendant ce temps, nous avons constaté que les personnes issues du journalisme, de la publicité et de la communication audiovisuelle ont un avantage lorsqu’il s’agit de rédiger un bon blog, de gérer les réseaux sociaux, de faire du positionnement sur les moteurs de recherche et de générer du contenu et des conversations. Nous savons et on nous dit que beaucoup d’entre eux se distinguent par leurs pratiques à la fin de la formation ou qu’ils obtiennent rapidement un emploi.

Mais ils ne sont pas les seuls profils valables pour effectuer ce travail. Découvrez les 10 professions de toute une vie qui ont le plus à offrir dans le domaine du marketing en ligne ou de la gestion de communautés. Et bien sûr, il y en aura beaucoup d’autres. Nous vous invitons à les ajouter tous dans les commentaires.

Si vous êtes publiciste, journaliste ou communicateur audiovisuel, vous avez un avantage en tant que Community Manager.

Voici notre liste des dix professionnels qui complètent et s’adaptent le mieux aux nouveaux besoins du marketing numérique. Si vous êtes l’un d’entre eux et que vous possédez certaines des compétences que nous avons ici, il vous sera plus facile de travailler et de vous démarquer dans le domaine du marketing en ligne.

Journaliste, créateur de contenu de valeur

Avant, à l' »ère 1.0″, le contenu était uniquement créé et diffusé par les médias. Mais depuis que nous sommes entrés dans le monde 2.0, toute personne de chez elle peut générer des informations et les partager avec le reste de la planète. Le paysage de la communication a beaucoup changé (et continue de le faire à pas de géant). Les entreprises commencent à se rendre compte de l’énorme pouvoir qu’a Internet de faire connaître leurs services et leurs produits.

Et surtout, ils commencent à comprendre que la meilleure façon d’atteindre les utilisateurs et de capter leur attention est d’offrir un contenu de qualité : utile, intéressant et divertissant. Et qui mieux que les journalistes pour créer des contenus de valeur jusqu’à présent ? Aujourd’hui, le journalisme n’est plus seulement le fait des médias, mais aussi des marques. On aura encore besoin de nombreux journalistes, mais de journalistes numériques.

Qu’ils soient issus de la presse écrite ou des médias audiovisuels, les journalistes sont habitués à obtenir des informations, à les traiter et à les raconter mieux que quiconque.

Par conséquent, les fonctions du Community Manager qu’un journaliste peut exercer sont

  • Faire des recherches et bien connaître la société pour laquelle il travaille.
  • Penser à des contenus liés à la marque qui soient utiles et pratiques pour les fans.
  • Rechercher et enquêter pour offrir une information aussi objective et contrastée que possible.
  • Interviewer des experts du secteur et des employés de la marque pour créer des contenus de valeur.
  • Écrivez des articles sur le blog de l’entreprise.
  • Écrivez en tant que blogueur invité sur d’autres blogs de la marque.
  • Répondre aux commentaires que les lecteurs laissent sur le blog.
  • Conception d’un calendrier de publication pour les réseaux sociaux de l’entreprise
  • Créer du bon contenu pour Facebook, Twitter, Google+, Linkedin…
  • Proposer l’information dans d’autres formats de texte (PDF, Slideshare, Ebooks..).
  • Transmettre la crédibilité et la confiance.

Publiciste, l’expert en marketing

Il ne faut pas oublier que le travail d’une entreprise dans le blog et les réseaux sociaux a beaucoup de marketing. Par conséquent, la figure du publiciste peut être un élément clé dans tout service de gestion communautaire. Leurs connaissances et leur formation peuvent apporter beaucoup et enrichir la présence en ligne d’une marque.

Toutefois, nous devons garder à l’esprit que les messages qui fonctionnent le mieux sur Internet ne sont pas les messages purement commerciaux, mais ceux qui offrent une aide, des conseils et des recommandations.

Les tâches qu’un publiciste pourrait accomplir en tant que gestionnaire de communauté sont les suivantes :

  • Analyser le secteur auquel appartient l’entreprise afin de savoir ce qu’elle fait et comment elle fonctionne.
  • Connaître très bien les produits et services de la marque.
  • Étudier les consommateurs et le public cible pour connaître leurs goûts et leurs exigences.
  • Examen du concours.
  • Faire les publications commerciales dans les réseaux sociaux de la marque (environ 10 % du total).
  • Proposer des idées créatives qui invitent à la participation et à l’interaction des adeptes.
  • Mettre en œuvre des actions de participation qui relient la marque en ligne et hors ligne.
  • Concevoir des annonces, des promotions et des concours dans les réseaux sociaux de l’entreprise.
  • Prendre en charge la création de campagnes sur Google Adwords, Facebook Ads et Twitter Ads.
  • Profitez des produits et services de l’entreprise pour savoir comment les « offrir » efficacement.
  • Créer des besoins chez les adeptes pour les amener à la consommation de certains produits ou services.
  • Faire des actions de branding avec la marque.

Responsable de la communication audiovisuelle, responsable des vidéos

L’une des bonnes choses des réseaux sociaux est la variété des formats utilisés pour la communication. Les options sont infinies. Le texte et les photos sont peut-être les outils les plus utilisés. Mais la vidéo et l’audio sont également des outils très puissants pour offrir des contenus de valeur et positionner les entreprises sur Internet. En fait, Youtube est le deuxième moteur de recherche le plus utilisé par les utilisateurs après Google. Selon des données récentes, 1 000 millions de vidéos sont partagées sur Facebook chaque jour. Et il en va de même sur d’autres plateformes telles que Twitter ou Instagram.

En bref, les professionnels de l’audiovisuel sont accueillis à bras ouverts dans l’environnement numérique. Les caméramans, monteurs, réalisateurs, techniciens du son… ont un grand avenir dans le marketing en ligne. De plus en plus d’entreprises choisissent de créer du matériel vidéo à partager avec leurs adeptes et d’avoir leur propre chaîne de télévision sur Internet.

Un Community Manager ayant des compétences en matière d’enregistrement et de montage vidéo sera en mesure de mettre en œuvre les stratégies de marketing de contenu les plus complètes.

L’importance de la vidéo dans l’environnement numérique s’accroît. Les données parlent d’elles-mêmes.

  • En 2016, 55 % du trafic web sera vidéo.
  • Actuellement, 65% des utilisateurs qui regardent une vidéo sur Internet visitent ensuite le site de l’entreprise.

Si une marque met une vidéo sur son site web

  • 80 % des visiteurs regarderont la vidéo, contre 20 % qui ne liront que le texte.
  • De plus, les visites qui le voient resteront en moyenne 2 minutes de plus dans la page web.
  • Comme si cela ne suffisait pas, 64 % des utilisateurs qui regardent la vidéo seront plus enclins à faire un achat sur le web par la suite.

Relations publiques, le facilitateur des médias sociaux

Une des tâches très importantes du Community Manager est de « remonter le moral » et d’être sociable. Qu’est-ce que cela signifie ? Nous pourrions le résumer par les actions suivantes :

  • Inviter les supporters à faire partie de la communauté de la marque.
  • Inciter les fans à participer et à interagir avec l’entreprise.
  • Encourager les utilisateurs à être actifs.
  • Détecter les adeptes les plus accrocheurs (appelés « ambassadeurs ») pour les garder heureux et être au courant de leurs exigences.
  • Faire connaître la marque à de nouveaux contacts, à de nouveaux environnements…
  • Être poli et diplomatique afin de ne blesser personne.
  • Encourager la conversation et l’échange d’opinions.
  • Proposer des plans attrayants pour les adeptes et essayez de faire participer tout le monde.
  • Commenter, « aimer » et partager ce que les autres publient. En d’autres termes, être sociable dans les réseaux sociaux.

Il ne fait aucun doute que toutes ces tâches peuvent être accomplies avec succès par un professionnel des relations publiques s’il apprend à faire son travail avec différents outils en ligne, n’est-ce pas ?

Le service clientèle, intermédiaire entre les fans et la marque

Le community manager ne peut pas se contenter de publier, quelle que soit la qualité du contenu qu’il partage. Une autre de ses tâches, étroitement liée à la facette des relations publiques, sera d’écouter et de s’occuper des fans. Les employés ayant une expérience de l’assistance au public ont un avantage dans cette tâche et beaucoup d’entre eux sont déjà demandés dans les environnements en ligne.

Mais les conseillers clientèle seront également capables de bien remplir ces autres fonctions :

  • Se mettre à la place des fans et faire preuve d’empathie à leur égard.
  • Écouter les fans, lisez et répondez à tous les commentaires qu’ils laissent dans les réseaux sociaux, le blog et le reste des plateformes.
  • Répondre aux doutes et aux questions que les utilisateurs se posent.
  • Donner des conseils, conseiller et recommander les fans qui le demandent.
  • Être l’intermédiaire entre les fans et la marque.
  • Maintenir un dialogue fluide (et fréquent) avec l’entreprise pour faire connaître les réactions des fans et faire des propositions d’amélioration.

Graphiste, le responsable de l’image

Chaque agence de marketing en ligne compte un ou plusieurs graphistes parmi son personnel. Et les PME et les petites entreprises qui n’en ont pas souhaitent que leur Community Manager ait certaines compétences en matière de design qui sont fondamentales pour enrichir et faire progresser une bonne stratégie de communication numérique. Certaines choses peuvent être externalisées, mais d’autres, comme la conception des médias sociaux et les blogs, seront plus difficiles.

La connaissance du design, de la mise en page et des arts graphiques, ainsi que la maîtrise de Photoshop, Indesign, Illustrator ou d’autres programmes d’édition d’images sont toujours utiles lorsqu’on travaille comme gestionnaire de communauté.

Entre autres choses, le graphiste sait déjà traiter de façon phénoménale les contributions suivantes :

  • Créer et soigner l’image de marque d’une entreprise sur Internet.
  • Conception des différents logos.
  • Décider des typographies que la marque doit utiliser à chaque moment.
  • Conception et mise à jour du site web et du blog de la marque.
  • Réalisation d’icônes et d’images pour illustrer les articles du blog.
  • Maintenir la même ligne esthétique dans toute la stratégie de communication en ligne d’une marque.
  • Personnaliser les profils des réseaux sociaux de la marque avec vos propres photos d’en-tête.
  • Créer des images à partager dans les réseaux sociaux.
  • Offrir un contenu de valeur sous forme d’infographie, d’assemblages visuels, de diapositives, de graphiques…
  • Sélectionner avec des critères toutes les images publiées par une marque, en les retouchant et en les optimisant pour le web.

Développeur web, créateur de sites et d’applications

Comme vous l’avez peut-être remarqué dans tout ce que vous avez dit jusqu’à présent, le Community Manager n’est pas seulement chargé de gérer les réseaux sociaux d’une marque. Sa mission va bien au-delà de cela. Il doit s’occuper de toute l’image de l’entreprise sur Internet et cela inclut son site web ou son blog.

En fait, le but ultime de toute stratégie en ligne est de générer du trafic vers le site web et d’encourager les conversions (l’utilisateur achète les produits, consomme les services…). Par conséquent, une partie fondamentale du marketing en ligne consiste à faire fonctionner la page de la marque de manière optimale, d’un point de vue technique et du contenu.

C’est là que le développeur web a beaucoup à apporter. Il maîtrise une partie importante du marketing en ligne :

  • La création de pages conviviales, avec une bonne navigabilité, qui encouragent l’interaction et la conversion des utilisateurs.
  • Un autre aspect que ce professionnel peut contrôler est la fonction de référencement.
  • C’est-à-dire toutes les mesures qui doivent être mises en œuvre pour rendre la page plus visible dans les moteurs de recherche.
  • En outre, vous pouvez faire des demandes pour l’entreprise qui enrichissent votre communication en ligne et améliorent l’expérience de l’utilisateur.
  • Enfin, vous serez chargé de l’entretien et de la mise à jour du site web de la marque.

Programmateur informatique, l’expert de la partie technique

« Nous recherchons un informaticien ayant une formation en référencement et en maintenance des médias sociaux. »

Cette phrase est tirée d’une offre d’emploi réelle pour Community Manager que nous avons trouvée sur Internet. En effet, les compétences informatiques font partie des compétences que les entreprises demandent généralement aux professionnels des réseaux sociaux. C’est logique car les outils de travail que le Community Manager utilise tous les jours sont l’ordinateur, les sites web, les réseaux sociaux, une multitude d’outils en ligne…

Bref, les nouvelles technologies. Il faut donc commencer par de nombreux avantages techniques pour travailler sur la conception de sites web, l’optimisation SEO, les bases de données, le SEM, l’email marketing …

Le responsable informatique aura un avantage sur de nombreux journalistes ou publicistes qui ne contrôlent pas autant l’aspect technique.

Le copywriteur, l’auteur et le rédacteur

Toute stratégie de réseautage social implique un travail créatif qui consiste à penser, créer et façonner les messages de l’entreprise sur Internet. Pour diriger et exercer cette fonction, le profil qui convient le mieux est celui de le « copywriteur ».

Le copywriteur a toujours existé dans la publicité et elle peut maintenant trouver sa place dans le marketing en ligne.

Son rôle dans ce « nouveau » secteur serait d’écrire les textes et de s’occuper des mots.

  • Penser, rassembler et développer des idées pour le réseau social et le site web d’une marque.
  • Rédaction d’articles pour les différents blogs.
  • Rédaction d’articles en tant que blogueur invité de la marque sur d’autres blogs.
  • Rédiger des textes créatifs et efficaces pour les réseaux sociaux.
  • Rédaction de concepts pour des campagnes en ligne.
  • Créer du contenu de valeur.
  • Inventer et traduire les appels à l’action pour les suiveurs
  • Rédaction des campagnes d’email marketing.
  • Veiller à la bonne grammaire et à l’orthographe de la communication en ligne de la marque.
  • Créer des titres attrayants et suggestifs pour les articles du blog.

En bref, le rédacteur peut être chargé de dire de la meilleure façon possible ce qu’une entreprise veut transmettre dans l’environnement numérique, dans le but de produire une réaction émotionnelle chez les fans et de recevoir une réponse active.

Documentaliste, le « conservateur de contenu ».

Il est possible que ce chiffre soit celui qui ait le plus d’avenir dans l’environnement numérique. Pourquoi ? La réponse est simple. La quantité d’informations circulant sur le Web augmente et le bombardement de données est brutal. Face à un tel flot de contenus, il est important de sélectionner les plus intéressants et de les partager ensuite sur les réseaux sociaux.

C’est l’une des fonctions les plus importantes du Community Manager et, bien sûr, un documentariste pourrait très bien le faire avec des compétences numériques. C’est un peu comme un « éditeur de contenu » et il existe déjà un terme appelé « gestionnaire de contenu ». Plus précisément, il serait chargé de

  • Localiser les sources qui génèrent les meilleures informations dans le secteur : entreprises, médias et références.
  • Rechercher, filtrer, ordonner et stocker l’information.
  • Diffuser les contenus qui en valent vraiment la peine.
  • Retrouver les avis sur la marque qui circulent sur le réseau pour avoir contrôlé sa réputation en ligne.
  • Pour être au courant de ce qui se dit sur la concurrence sur Internet.
  • Gérer les outils nécessaires à la guérison du contenu.
  • Rassembler des articles, des données et des nouvelles qui peuvent être utilisés pour le développement de nouveaux postes.
  • Pour voir l’impact du contenu diffusé par la marque à l’aide d’outils statistiques.
  • Préparer des rapports périodiques avec des données sur les résultats de l’entreprise.
  • Suivre les sujets les plus commentés et les principales conversations d’intérêt pour la marque.

D’autres professions sont également les bienvenues

Le fait que ces chiffres soient les plus appropriés pour exercer la fonction de gestionnaire de communauté ne signifie pas que d’autres profils ne peuvent pas le faire. Ayant une bonne formation en marketing en ligne et connaissant en profondeur l’utilisation professionnelle des réseaux sociaux, les travailleurs d’autres domaines peuvent également trouver une opportunité dans ce secteur. En fait, si vous cherchez un emploi dans ce domaine, nous vous recommandons de consulter cette liste des 20 sites web proposant le plus grand nombre d’offres d’emploi en France et cet article sur les 10 professions les plus demandées dans le domaine du marketing en ligne.

Pouvez-vous penser à d’autres professionnels à ajouter à notre liste ? Quelles autres professions ont un avantage dans le marketing en ligne ? Faisons une liste plus longue de tous ces éléments.

Découvrez également :